•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paul McCartney fait l'éloge de la version micmaque de Blackbird

Paul McCartney joue de la guitare basse sur une scène devant une foule.

Paul McCartney a fait l'éloge de la version micmaque de « Blackbird » lors d'un concert à Lexington, au Kentucky. (Archive)

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

C'est un rêve devenu réalité pour l'adolescente originaire du Cap-Breton Emma Stevens et pour son professeur de musique.

Lorsque des étudiants de l'école secondaire Allison Bernard Memorial, à Eskasoni, en Nouvelle-Écosse, ont lancé une interprétation en micmac de Blackbird, des Beatles, la chanson s'est rapidement répandue aux quatre coins du monde et a même attiré l'attention de la légende de la pop qui a écrit la version originale du tube.

Le professeur de musique de l'école, Carter Chiasson, a réalisé l’enregistrement avec ses élèves et c’est la professeure de micmac Katani Julian et son père, Albert, qui ont traduit les paroles anglaises.

La vidéo de la chanson est rapidement devenue virale (Nouvelle fenêtre), mais dans une entrevue accordée à CBC, la chanteuse âgée de 16 ans, Emma Stevens, a avoué qu'elle souhaitait atteindre une personne en particulier : Je veux que Paul McCartney l'entende.

Des milliers d'internautes ont envoyé la vidéo à la légende de la musique pop sur les réseaux sociaux, mais il n'a jamais commenté la chanson publiquement — jusqu'à présent.

Il y a une version incroyable faite par une fille canadienne. Vous pouvez la voir sur YouTube. C'est réalisé dans sa langue maternelle. C'est vraiment cool, allez la voir.

Paul McCartney

La vidéo des jeunes étudiants a été mise en ligne à la fin du mois d'avril et a été vue plus de 420 000 fois sur le compte YouTube de l’école secondaire Allison Bernard Memorial. Le but est de marquer l'Année internationale des langues autochtones.

Blackbird a souvent été associée au mouvement des droits civiques, aux États-Unis.

Ce n'était pas la première fois qu’Emma chantait en micmac.

Plan rapproché de la jeune fille, devant un micro.

Emma Stevens, dans la vidéo où elle interprète Blackbird.

Photo : YouTube/Allison Bernard Memorial High School

L’année dernière, elle a diffusé une vidéo de My Unama'ki (My Cape Breton), une ode à sa patrie chantée en partie en micmac, qu'elle a écrite et interprétée, là encore, en collaboration avec ses camarades de classe et le personnel de l'école Allison Bernard Memorial.

Avec les informations de Jennifer Van Evra, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Musique