•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les coulisses du déménagement de la bibliothèque Gabrielle-Roy

Le déménagement de la bibliothèque Gabrielle-Roy est commencé officiellement depuis lundi matin. Plus de 180 000 livres doivent être emballés dans 5 700 boîtes de carton au cours des prochaines semaines.

Photo : Radio-Canada

Pierre-Alexandre Bolduc

Imaginez déménager 180 000 livres. C'est ce qu'ont entrepris lundi matin une cinquantaine d'employés de la bibliothèque Gabrielle-Roy dans le quartier Saint-Roch, à Québec. La bibliothèque sera déménagée temporairement, le temps de rénover et d'agrandir le bâtiment.

Ces milliers de livres doivent être emballés dans plus de 5760 boîtes d’ici la fermeture des portes de la bibliothèque Gabrielle-Roy le 18 août prochain. L’édifice actuel sera presque complètement démoli.

Entre-temps, les usagers devront se rendre au centre récréatif Saint-Roch à partir du mois de septembre.

Dans cette nouvelle bibliothèque temporaire, 55 000 livres seront dans des étagères accessibles au public. Les 125 000 autres livres seront disponibles par l'entreprise des bibliothécaires, qui auront accès un espace d’entreposage au centre récréatif Saint-Roch.

Déjà lundi matin, les boîtes s'accumulaient rapidement en vue du déménagement temporaire au centre récréatif de Saint-Roch.

Déjà lundi matin, les boîtes s'accumulaient rapidement en vue du déménagement temporaire au centre récréatif de Saint-Roch.

Photo : Radio-Canada

Le directeur de la bibliothèque Gabrielle-Roy et des collections, Éric Therrien, assure que presque tous les services seront offerts.

« Tous les services de prêts, d'accès aux ordinateurs, d'accès aux collections, des endroits pour étudier et le wifi, tout ça demeure accessible », explique-t-il.

Une logistique réglée au quart de tour

Dominic Lelièvre à déjà le front tout en sueur, mais il a aussi le sourire aux lèvres. Il emballe les boîtes de livres avec ses collègues.

« C’est assez rare que tu défasses une bibliothèque de cette ampleur-là », lance celui qui travaille comme commis au déménagement de la bibliothèque.

Dominic Lelièvre travaille à titre de commis temporaire pour le déménagement de la bibliothèque. Il vient à la bibliothèque Gabrielle-Roy depuis 35 ans.

Dominic Lelièvre travaille à titre de commis temporaire pour le déménagement de la bibliothèque. Il vient à la bibliothèque Gabrielle-Roy depuis 35 ans.

Photo : Radio-Canada

Mais Dominic Lelièvre est surtout responsable de s’assurer que chaque boîte est bien identifiée.

« Les livres sont emballés dans l'ordre. Sur la boîte, il faut marquer le premier numéro pour être capable des reclasser après ça quand ils vont arriver à l'autre bibliothèque, explique-t-il. Vu qu'ils vont être transférés, ils ne seront pas remisés deux ans dans un grenier. Donc il faut les avoir dans l'ordre pour ne pas arriver à l’autre bibliothèque puis faire une espèce de casse-tête de 5000 boîtes! »

Un démantèlement minutieux

L’oeuvre d’art de Micheline Beauchemin qui se trouve en plein milieu de la bibliothèque devra aussi être démantelée et entreposée.

Intitulée « Il semble y avoir une pluie d’or », la sculpture sera le tout dernier défi des déménageurs avant la démolition presque complète de la bibliothèque puisqu’elle est composée de milliers de languettes soutenues sur des filins d’acier.

Le démantèlement de l’oeuvre de Micheline Beauchemin « Il semble y avoir une pluie d’or » sera un défi. Elle est constituée de milliers de languettes attachées à des filins d’acier. La sculpture sera entreposée, restaurée et puis réinstallée dans la nouvelle bibliothèque en décembre 2021.

Le démantèlement de l’oeuvre de Micheline Beauchemin « Il semble y avoir une pluie d’or » sera un défi. Elle est constituée de milliers de languettes attachées à des filins d’acier. La sculpture sera entreposée, restaurée et puis réinstallée dans la nouvelle bibliothèque en décembre 2021.

Photo : Radio-Canada

« On va l'entreposer de façon sécuritaire, explique la directrice de projet au service de la culture et du patrimoine à la Ville de Québec, Mylène Gauthier. On va la restaurer pendant les années où elle sera entreposée. Elle nécessite un bon nettoyage après 35 ans d'exposition. Et puis on va réinstaller l'oeuvre en plein coeur de la nouvelle bibliothèque lors de son ouverture à la fin de l'année 2021. »

La nouvelle bibliothèque Gabrielle-Roy rénovée et agrandie doit rouvrir en décembre 2021. Les coûts du projet sont estimés à 42 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Société