•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

100 millions pour une usine de cannabis dans Charlevoix

Des plants de cannabis cultivés en serre

Des plants de cannabis

Photo : Radio-Canada / Chantal Srivastava

Radio-Canada

Le Groupe Kaméléon de Québec obtient l'autorisation de construire deux usines de production et de transformation de cannabis, une à Petite-Rivière Saint-François dans Charlevoix et l'autre à Saint-Félicien, au Lac Saint-Jean.

Le Groupe Kaméléon prévoit investir 100 millions de dollars pour l'usine de production et de transformation de cannabis hautement technologique de Petite-Rivière Saint-François.

L'usine d'un million pieds carrés sera bâtie sur un terrain de 11 millions de pieds carrés, près de la route 138, et créera 400 emplois, selon les promoteurs du projet.

« C'est une production majeure qui devrait environ, à terme, avec Saint-Félicien, nous donner 100 000 kilos de produits final », prévoit François Ruel, président du Groupe Kaméléon.

Pour la SQDC?

Ce cannabis ne se retrouvera toutefois pas sur les tablettes des succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC).

« C'est pour le marché pharmaceutique, thérapeutique, cosmétique et neutraceptique, nuance M. Ruel. Ce n'est vraiment pas notre plan de match ».

Si tout va bien, la construction de l'usine dans la région de Charlevoix commencera dans environ un an.

L'usine de Saint-Félicien sera cependant la première à voir le jour, au coût de 50 millions.

Le Groupe Kaméléon a son siège social sur Grande Allée, à Québec.

Avec les informations de Camille Simard

Cannabis

Économie