•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement du Québec passe au numérique

Un homme consulte sa tablette alors que sa femme dort à côté de lui.

Le gouvernement du Québec lance sa Stratégie de transformation numérique.

Photo : iStock

Radio-Canada

Fini les télécopieurs et les heures passées au téléphone pour parler à un fonctionnaire : le gouvernement du Québec lance sa Stratégie de transformation numérique. Il veut ainsi offrir des services publics plus faciles d'utilisation par la population et améliorer l'efficacité de l'État.

Le ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, Éric Caire, souhaite faire entrer l’État dans le 21e siècle grâce à sa Stratégie de transformation numérique 2019-2023.

Celle-ci vise à accroître l’accessibilité aux services gouvernementaux. Les nouvelles technologies permettront au gouvernement d’être disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

La stratégie est faite pour les citoyens et elle est faite pour amener de la cohérence dans l'action du gouvernement pour s'assurer que le gouvernement ne travaille plus en silo.

Éric Caire, ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale

Cette stratégie reprend pour l'essentiel celle qui avait été présentée par l'ancien gouvernement libéral en 2017. Quelque 75 % des services numériques offerts par le gouvernement devront présenter « un taux d'utilisation supérieur à 75 %, d'ici quatre ans.

Les ministères et organismes gouvernementaux devront présenter leur propre plan de transformation numérique. Chacun pourra y aller à son rythme et fixer ses propres échéances.

La fin du contact humain? Pas vraiment

Les ministères et organismes auront la responsabilité de développer leur propre stratégie numérique en suivant les 10 cibles du gouvernement.

Le ministre souligne que le contact humain ne sera pas pour autant abandonné. « Vous aurez le choix de vous déplacer au comptoir de service du gouvernement, si c'est ce que vous voulez, mais vous aurez le choix aussi d'aller sur votre tablette ou sur votre téléphone intelligent. »

L’Université Laval et l’École nationale de l’administration publique seront mises à contribution pour la formation des employés et des cadres de la fonction publique québécoise.

L’un des défis du gouvernement sera de retenir les fonctionnaires de l’administration publique dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, alors que les postes en technologie de l’information sont nombreux et bien rémunérés dans le secteur privé.

Collecte de renseignements personnels

Pascal Bérubé, chef par intérim du Parti québécois, reproche au ministre Caire de vouloir confier ces « données sensibles » sur les Québécois à « des entreprises américaines, Amazon, Google, IBM ».

Je trouve que c'est une mauvaise idée, j'aimerais ça qu'il renonce à ça, au nom des données personnelles qui doivent être protégées au Québec.

Pascal Bérubé, chef par intérim du Parti québécois

Le ministre Caire assure qu'il veillera à ce que ces informations soient « gardées de façon sécuritaire, dans des endroits qui répondent à des certifications, les plus hautes normes de certification en matière de sécurité ».

Plus tôt cette année, Éric Caire avait annoncé l’intention du gouvernement caquiste de réaliser des économies de quelque 100 millions de dollars sur trois ans en confiant le stockage des données personnelles des Québécois dans un « nuage » informatique géré par de grandes multinationales comme IBM, Google ou Amazon.

10 cibles de la Stratégie numérique 2019-2023 :

  • 75 % des nouveaux services numériques sont conçus en impliquant les citoyens;
  • 75 % des services numériques évolueront grâce à l’évaluation en continu des citoyens;
  • 75 % des consultations publiques proposent un moyen numérique pour y participer;
  • 50 % des services ne redemandent pas au citoyen une information déjà connue;
  • 60 % des échéances font l’objet de rappels numériques;
  • 100 % des organisations déploient des mesures pour réaliser la transformation numérique;
  • 60 % des employés bénéficient d’un milieu de travail et de façons de faire transformés;
  • 75 % des services numériques présentent un taux d’utilisation supérieur à 75 %;
  • 75 % des processus administratifs sont sans papier;
  • 60 % des organisations diffusent la majorité de leurs données à haut potentiel de réutilisation.

Source : Cabinet du ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale

Avec les informations de La Presse canadienne

Techno