•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réhabilitation d'un responsable nord-coréen ayant fait l'objet d'une purge

Kim Yong-chol discute avec Donald Trump devant la Maison-Blanche.

Kim Yong-chol, photographié ici en compagnie du président Trump, a été envoyé aux travaux forcés, selon le « Chosun Ilbo ».

Photo : La Presse canadienne / AP/Andrew Harnik

Agence France-Presse

Un haut responsable nord-coréen tombé en disgrâce selon la presse sud-coréenne après l'échec du sommet américano-nord-coréen de Hanoï a fait son apparition aux côtés du leader Kim Jong-un, a rapporté lundi la presse officielle nord-coréenne.

Kim Yong-chol, haut responsable du parti unique au pouvoir, et homologue nord-coréen du secrétaire d'État américain Mike Pompeo dans les discussions sur le nucléaire, avait été envoyé dans un camp de travail, après l'échec du sommet organisé à Hanoï en février, selon le journal sud-coréen Chosun Ilbo.

Dimanche, tard dans la soirée, Kim Yong-chol se trouvait parmi les principaux leaders du pays – dont Kim Jong-un, son épouse Ri Sol-ju et d'autres hauts dirigeants du parti au pouvoir et des officiers de haut rang – à l'occasion d'un événement artistique, a rapporté l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

La commission du Parlement sud-coréen chargée des renseignements avait indiqué en avril que Kim Yong-chol avait été écarté pour la manière dont il a géré le sommet de Hanoï, bien qu'il avait été nommé récemment au sein de la Commission des Affaires de l'État, organisme dirigeant à la tête duquel se trouve Kim Jong-un.

Après l'échec du deuxième sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump, Kim Hyok-chol – qui avait réalisé le travail préparatoire avant le sommet et voyagé jusqu'à la capitale vietnamienne à bord du train privé de Kim Jong-un –, a été fusillé pour avoir « trahi le leader suprême » après avoir été retourné par les États-Unis en amont de la rencontre, avait rapporté le quotidien sud-coréen Chosun Ilbo le 31 mai.

Kim Hyok-chol était l'homologue de l'émissaire américain Stephen Biegun dans les discussions préparatoires au sommet de Hanoï.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Asie

International