•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une tornade fait des dégâts dans la région d'Ottawa

Une tornade près d'une rivière vue de loin.

La tornade a suivi la rivière des Outaouais.

Photo : @DaveInOrleans (Twitter)

Radio-Canada

Environnement et Changement climatique Canada a confirmé qu'une tornade de force EF1 a pris naissance tout juste à l'est d'Ottawa-Gatineau, secteur d'Orléans, dimanche en début de soirée, et qu'elle a causé des dégâts matériels importants.

Selon le ministère, la tornade a été observée à 17 h 55 à l'aéroport de Gatineau.

Mise à jour :

Environnement et Changement climatique Canada a offert, lundi matin, des informations à jour sur l'intensité et la trajectoire de la tornade.

Selon le plus récent bilan, la tornade était de force EF1 « faible », avec des vents qui ont atteint de 135 km/h. Elle se serait formée à proximité de Place d'Orléans, un centre commercial situé dans le secteur francophone d'Orléans, dans l'est de la ville d'Ottawa.

Il y a bel et bien une tornade qui semble avoir pris naissance à l’est d’Ottawa-Gatineau, secteur Orléans. Il y a eu plusieurs vidéos, plusieurs photos, mais il y a également même l’observateur de l’aéroport de Gatineau qui a observé la tornade à une dizaine de kilomètres au sud-est de l’aéroport, a expliqué Alexandre Parent, météorologue pour Environnement Canada.

Une seule tornade est confirmée, elle s’est déplacée le long de la rivière des Outaouais et de la route 174, elle s'est donc déplacée à quelques reprises entre le Québec et l’Ontario.

Elle a suivi tout le long de la rivière des Outaouais. Donc par moment, probablement elle a été du côté du Québec pour retraverser du côté de l’Ontario.

Alexandre Parent, météorologue pour Environnement Canada

Une version précédente de ce texte indiquait que la tornade de force EF1 avait touché terre à l'aéroport de Gatineau dimanche en début de soirée. Environnement et Changement climatique a confirmé que la tornade avait été plutôt observée à 17 h 55 à une dizaine de kilomètres au sud-est de l'aéroport de Gatineau.

La cellule s’est dirigée vers le secteur de Lachute, au Québec, et de forts grêlons seraient tombés dans la région.

C’est une tornade qui était relativement petite en fait de diamètre, selon les images observées jusqu'ici par les météorologues d'Environnement Canada.

Des employés sont actuellement sur le terrain pour recueillir plus d’informations et des confirmations suivront.

Aucune information pour l'instant n'indique qu'il y a des blessés.

Six tornades avaient frappé la région d'Ottawa et de Gatineau le 21 septembre 2018

  • La première, de force EF1, s'est déplacée de Calabogie à White Lake, à l'ouest d'Ottawa.
  • La deuxième, évaluée à EF3, a ravagé les secteurs de Kinburn et Dunrobin, à Ottawa, avant de toucher les municipalités de Pontiac et de Gatineau, en Outaouais.
  • La troisième, de force EF2, a pour sa part touché les quartiers Arlington Woods et Greenboro, dans la capitale fédérale.
  • La tornade qui a touché le secteur de Val-des-Bois avait des vents atteignant une vitesse de 135 à 175 km/h.
  • Une autre tornade s'est pour sa part formée près du réservoir Baskatong, à une trentaine de kilomètres à l'est de Mont-Laurier.
  • Finalement, la sixième tornade a frappé un secteur forestier situé à 25 km au nord d'Otter Lake sur une distance d'environ 3 km.

Des dégâts importants

Des dégâts, notamment des arbres déracinés, des toits endommagés, des véhicules détériorés ont été observés promenade Borland, rue Champlain, boulevard Jeanne d'Arc, terrasse Pinetail et croissant Lawler notamment, dans le secteur d'Orléans, à Ottawa.

La Ville a mobilisé son centre des opérations d’urgence et répond avec plusieurs directions générales et services incluant policiers, pompiers, paramédics, les Services forestiers et du Code du bâtiment, a fait savoir la Ville d'Ottawa.

Selon le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, la rive québécoise a été épargnée par les forts vents.

Avant tout, je veux rassurer la population qu’aucun dommage sévère n’a été répertorié sur le territoire de Gatineau suite au passage de la tornade autour de 18 h, a-t-il écrit sur Facebook.

Le Service de police d'Ottawa (SPO) demande aux automobilistes d'éviter le secteur d'Orléans au nord de la route 174.

Des rues sont également fermées à la circulation : le boulevard Jeanne D'Arc entre les chemins Tenth Line et Trim ainsi que la route 174 entre la rue Cameron et le chemin Trim.

Pour sa part, le Service des incendies d'Ottawa demande aux résidents des secteurs touchés d'éviter les débris et les fils électriques tombés.

Témoignages de résidents

Mason Clermont, qui réside terrasse Pinetail, a vu des objets voler dans les airs.

Il y a eu un gros coup de tonnerre avant que ça commence. On aurait dit un train qui passe. Après, une pluie forte a commencé, raconte-t-elle en entrevue à Radio-Canada.

Je n'ai pas réalisé tout de suite que c'était une tornade. Il n'y avait pas d'alerte. Et c'est là que j'ai vu un trampoline voler dans les airs au-dessus des arbres. C'est là que j'ai réalisé que ce n'était pas des vents normaux, poursuit-elle.

Beaucoup d'arbres sont tombés, des maisons ont perdu leur toit. Une voiture a été complètement ensevelie sous un arbre déraciné.

Mason Clermont, résidente d'Ottawa

J'ai reçu l'alerte après avoir vu la tornade. Je me suis dit : "Ça aurait été bien d'avoir reçu ça il y a 10 minutes", relate-t-elle.

Une file de voitures et, derrière, une tornade.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une photo de la tornade prise sur la route 174 entre Cumberland et Orléans

Photo : Bryan Shepherd

Je pensais vraiment pas que ça allait nous arriver dans notre quartier, on pense jamais ça, souligne quant à lui Gaëtan Roy, un autre résident d'Orléans. Son voisin Jean Deschambault a lui aussi constaté avec frayeur la force de la tornade.

On a vu que c’était un gros vent, puis ç'a arraché toutes les affaires en arrière, les arbres en arrière, les clôtures cassées, les bardeaux de partis après les maisons.

Jean Deschambault, témoin et résident dans le secteur d'Orléans

Nicolas Ouellet, un des employés du traversier Bourbonnais Inc., qui relie Masson-Angers à Cumberland, a aussi vu la tornade de très près.

La tornade est tombée drette dans l'eau. Après l'eau a monté. Ça a duré cinq minutes max. Nous, on s'est collés au bord. On ne voulait pas aller sur l'eau, en cas de danger, raconte-t-il.

J'ai vu une coupe de branches, de grosses branches, à peu près de la longueur du traversier

Nicolas Ouellet, employé du traversier Bourbonnais Inc

Les conseils d'Environnement Canada

En cas de tornade, Environnement Canada recommande de prendre les mesures suivantes : rentrez à l'intérieur, dans la pièce au niveau le plus bas, loin des fenêtres et des murs extérieurs, comme dans un sous-sol, une salle de bain, une cage d'escalier ou un garde-robe intérieur. Si vous vous trouvez dans un véhicule, une maison mobile, une tente, une remorque ou tout autre abri temporaire, réfugiez-vous dans un bâtiment solide si vous le pouvez. En dernier ressort, couchez-vous sur le sol dans un endroit bas et protégez votre tête des objets projetés.

Ottawa-Gatineau

Conditions météorologiques