•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Winnipeg accueille des évacués de Pikangikum

Un feu de forêt

La Première Nation isolée de Pikangikum a déclaré l'état d'urgence en raison d'un feu de forêt à proximité.

Photo :  Facebook / Trav G PEters

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Manitoba sera terre d'accueil temporaire pour certains des évacués de la Première Nation Pikangikum.

Un feu de forêt brûle à quelques kilomètres de la petite communauté qui se trouve en Ontario à environ 300 kilomètres au nord-ouest de Winnipeg et qui n’est accessible que par avion.

Un avion militaire Hercules.

Les avions militaires Hercules peuvent évacuer 88 personnes par trajet.

Photo :  CBC

Selon les Forces armées canadiennes, environ 1500 des 3800 résidents de Pikangikum avaient été évacués samedi soir. Ces personnes ont été dirigées vers des communautés du Nord de l'Ontario notamment Thunder Bay et Kapuskasing.

La Croix-Rouge canadienne, la Ville de Winnipeg et l’Organisation des mesures d’urgence du Manitoba ont mis en place des logements temporaires et des services pour les évacués qui ont commencé à arriver dimanche après-midi.

Avec des informations de la Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !