•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'option « X » arrive sur les passeports canadiens

Le ministre Ahmed Hussen parle devant une tribune avec des drapeaux des communautés LGBTQ+ derrière lui.
Entre 2011 et avril 2019, plus de 80 réfugiés LGBTQ2 ont été réinstallés au moyen du programme pilote Rainbow Refugee Assistance. Photo: CBC
Radio-Canada

Les personnes qui ne s'identifient pas comme femmes ni comme hommes pourront cocher l'option « X » dès mardi dans leur formulaire en vue d'obtenir le passeport canadien.

Le ministre de l'Immigration, Ahmed Hussen, qui en a fait l'annonce samedi, a précisé que cette option concernera également les documents d'immigration et de voyage, les certificats de citoyenneté et de résidence permanente.

Les personnes non binaires ont toujours fait partie de notre communauté. La présentation d’un document d’identification qui ne reflète pas avec précision un sexe, un genre, une orientation ou une expression peut déclencher de la stigmatisation, de la discrimination et parfois de la violence, a déclaré Ahmed Hussen.

Le changement de statut sera par ailleurs gratuit pendant un an.

Ottawa élargit un programme visant à soutenir des réfugiés LGBTQ

Par ailleurs, le ministre de l'Immigration a également annoncé samedi l'élargissement d'un programme offrant un soutien aux réfugiés parrainés par le secteur privé dans la communauté LGBTQ.

Le Rainbow Refugee Assistance Partnership s'appuiera sur un projet pilote lancé en 2011.

Le programme offre un soutien pour les coûts de démarrage et trois mois de revenus aux réfugiés lesbiens, gais, bisexuels, transgenres, queers et bispirituels parrainés à titre privé par des Canadiens.

Le projet pilote initial offrait un soutien à 15 réfugiés par année. Le gouvernement a annoncé que ce nombre serait porté à 50 à compter de l'année prochaine.

Cette mesure est un partenariat entre le gouvernement fédéral et la Rainbow Refugee Society, établie à Vancouver, qui a salué ce qu'elle a appelé cet engagement d'Ottawa à protéger les réfugiés LGBTQ2.

Selon un communiqué d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, le ministère s'engage à verser 800 000 $ au cours des 5 prochaines années dans le cadre de ce nouveau partenariat.

Avec des informations de La Presse canadienne

Toronto

Communauté LGBTQ+