•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un 12e cas de rougeole dans la région de Saint-Jean confirmé

Une main d'enfant montrant des symptômes de la rougeole.

Les cas de rougeole ont augmenté de 300 % dans le monde.

Photo : iStock

Radio-Canada

L'éclosion de rougeole se propage maintenant dans une deuxième école secondaire. Cette fois, c'est à lécole secondaire Hampton High à Hampton dans la région de Saint-Jean. Le nombre de cas de rougeole s'élève maintenant à 12.

Les parents des élèves de l’école secondaire Hampton High ont reçu une note vendredi soir dans laquelle ils pouvaient lire qu’un élève avait contracté la rougeole.
La direction de l’école les encourage fortement à venir recevoir leur immunisation ce dimanche à l’établissement scolaire.

Toute personne présente à l’école Hampton High jeudi ou vendredi peut avoir été exposée à cette maladie respiratoire hautement contagieuse, peut-on lire dans un communiqué du médecin hygiéniste en chef adjoint du Nouveau-Brunswick, Monsieur Muecke.

Elle estime qu'environ 18 des quelque 600 élèves « pourraient être vulnérables ».

Les cas dans les écoles sont liés

Ce dernier cas diagnostiqué est lié aux autres cas de rougeole de l’école secondaire Kennebacasis Valley à Quispamsis, confirme Bruce MacFarle, directeur des communications de la société du développement régional du Nouveau-Brunswick.

Au courant des derniers jours, trois cas de rougeole à l’école Kennebecasis Valley ont été confirmés.

La rougeole est une maladie très contagieuse. Elle se répand par contact direct ou par des gouttelettes de salive en suspension dans l’air. Elle peut mener à des complications graves comme la pneumonie, l’encéphalite et même un travail prématuré ou une fausse couche dans le cas de femmes enceintes.

La rougeole est une maladie très sérieuse, et les gens doivent comprendre l’importance de contacter leur fournisseur de soins de santé, la Santé publique ou le 811 avant de se rendre dans une clinique, à un bureau de médecin ou dans une salle d’urgence afin que les mesures nécessaires puissent être mises en place pour prévenir la transmission à d’autres personnes, a déclaré la médecin-hygiéniste en chef, Jennifer Russell.

Malgré la nouvelle, les cours et les activités à l’école Hampton High se déroulent comme à l’habitude.
Il en va de même, par ailleurs, à l’école Kennebecasis Valley à Quispamsis.

Clients de Vet Taxi aux aguets

Les autorités avertissent les utilisateurs de taxis à Saint-Jean qu'ils peuvent avoir été
exposés au virus de la rougeole. Un cas confirmé aurait voyagé à bord d’un taxi de la compagnie Vet Taxi à plusieurs reprises les 22, 24, 25 et 26 mai.

Docteure Russell conseille aux usagers s’étant déplacés en taxi de la compagnie Vet Taxi aux cases horaires suivantes de porter une attention particulière aux symptômes de la rougeole.

  • 22 mai: 20h à 23h30;
  • 24 mai: 9h40 à 13h30;
  • 25 mai: 14h45 à 17h et 18h40 à 21h10;
  • 26 mai: 12h50 à 15h05.

Les premiers symptômes peuvent apparaître 18 jours après que le virus ait été contracté.

Un cas de rougeole à l’Hôpital régional de Saint-Jean

Un autre cas a aussi été diagnostiqué à l’urgence de l’Hôpital régional de Saint-Jean.

Le virus étant très contagieux, les autorités demandent aux personnes ayant fréquenté l’urgence lors de ces plages horaires de porter une attention particulière aux symptômes.

  • le 19 mai, de 22 h 45 à 1 h 35;
  • le 22 mai, de 20 h à 23 h 05;
  • le 24 mai, de 21 h 45 à 0 h 30; et
  • le 25 mai, de 15 h à 19 h 30.

Nouveau-Brunswick

Vaccination