•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CISSS de l'Outaouais devient un environnement sans fumée

Une cigarette écrasé.

Le règlement interdit de fumer dans les bâtiments et sur les terrains.

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais devient dès samedi un environnement sans fumée, interdisant aux gens qui fréquentent ses établissements de fumer ou de vapoter « dans tous les bâtiments et sur l'ensemble des terrains ».

Le périmètre de neuf mètres « sans fumée » de toute porte, fenêtre ou entrée d'air est donc élargi pour couvrir la totalité des terrains et stationnements des installations du CISSS, sauf exception.

Cette nouvelle politique a pour but, notamment, de promouvoir la santé, réduire l'exposition à la fumée secondaire, prévenir l'utilisation du tabagisme et soutenir les fumeurs qui veulent arrêter de fumer.

D'ailleurs, l'interdiction vise non seulement la cigarette, mais aussi la cigarette électronique, les cigares, les pipes à tabac et le cannabis.

Les personnes qui ne respectent pas la Loi concernant la lutte contre le tabagisme s’exposeronnt à une amende de 250 $ à 700 $, mais il y aura d'abord d'autres mesures de sensibilisation, selon Ève Fréchette, agente de planification, de programmation et de recherche à la Direction de la santé publique du CISSS de l'Outaouais.

On essaye de faire un changement de mentalité, ça va prendre du temps. Évidemment, c’est une loi, donc comme tout type de loi, si on ne respecte pas les dispositions la loi, il pourrait y avoir des sanctions mises en place, prévient-elle.

Par ailleurs, le CISSS indique qu'en fonction d'une série de critères, dont celui de la sécurité de certaines clientèles bien spécifiques, des zones d'exception seront mises en place sur certains terrains, notamment à l'Hôpital de Hull et celui de Maniwaki, ainsi qu'aux centres d'hébergement et aux CHSLD. Toutefois, une révision des exceptions sera faite d’ici 2022.

Interdiction de fumer sur les terrains des hôpitaux à Ottawa

Les cigarettes sont interdites sur les terrains extérieurs des hôpitaux en Ontario depuis le 1er janvier 2018.

En vertu des modifications apportées à la Loi favorisant un Ontario sans fumée, les visiteurs, les patients et même les employés doivent quitter le terrain de l'hôpital s'ils désirent s'allumer une cigarette.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !