•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau chapitre du premier Doom offert gratuitement en ligne

Une capture d'écran du jeu vidéo Doom montrant la main d'un homme tenant un pistolet en train de tirer sur des extraterrestres.

Doom est l’un des premiers jeux de tir à la première personne, un genre qu’il a grandement contribué à démocratiser.

Photo : id Software

Radio-Canada

John Romero, le créateur de Doom, a mis en ligne vendredi matin Sigil, le cinquième chapitre du jeu culte paru en 1993.

Dans le jeu original, le joueur incarne un soldat envoyé sur l’une des lunes de Mars, où des expériences militaires sur la téléportation ont mal tourné et ont ouvert des portes vers l’enfer. Le joueur est chargé de débarrasser la base militaire des démons qui l’ont envahie et de trouver un moyen de s’enfuir.

Dans les chapitres suivants, le joueur progresse dans son parcours jusqu’à atteindre l’enfer. Il élimine alors ses plus puissants démons, qui ont commencé à envoyer leurs armées sur la Terre.

Dans Sigil, le joueur est transporté dans les derniers retranchements de l’enfer, où se trouve Satan lui-même. Il est chargé de le vaincre avant de se rendre sur Terre pour sauver l’humanité.

Le chapitre le plus difficile

D’après John Romero, le niveau de difficulté de ce chapitre sera le plus élevé des cinq. Le concepteur a indiqué qu’il voulait avoir lui-même du mal à terminer chaque niveau, selon ce que rapportait Shack News (Nouvelle fenêtre) en avril.

Le jeu peut être téléchargé gratuitement sur le site de Romero Games (Nouvelle fenêtre). Comme il s’agit d’une extension sous forme de modification (mod), le jeu original est nécessaire pour y jouer.

La sortie de Sigil avait initialement été annoncée pour février 2019, mais elle a été repoussée à plusieurs reprises.

Doom est l’un des premiers jeux de tir à la première personne, un genre qu’il a grandement contribué à démocratiser. Le jeu de John Romero et John Carmack a été parmi les premiers à être intronisés au Temple de la renommée du jeu vidéo, en 2015.

Son influence se fait encore sentir dans les jeux vidéo modernes, et une petite communauté continue de proposer des modifications pour le maintenir à jour.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Jeux vidéo

Techno