•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les taux d'inoccupation des résidences pour personnes âgées augmentent dans 4 provinces

Une proche aidante tient la main d'une personne âgée.

Les taux d’inoccupation dans les résidences pour personnes âgées ont augmenté en Colombie-Britannique, en Saskatchewan, au Québec et en Nouvelle-Écosse, mais ils ont diminué en Alberta, au Manitoba, en Ontario, au Nouveau-Brunswick, à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve.

Photo : iStock

Radio-Canada

Un nouveau rapport de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) révèle que les taux d'inoccupation dans les résidences pour personnes âgées ont augmenté en Colombie-Britannique, en Saskatchewan, au Québec et en Nouvelle-Écosse. Par ailleurs, c'est au Québec que le loyer moyen d'une place en résidence est le moins cher.

Chaque année, en février et en mars, la SCHL enquête sur les résidences pour personnes âgées dans tous les centres urbains des 10 provinces canadiennes. L’enquête concerne aussi bien les résidences privées que les résidences sans but lucratif.

Les taux d’inoccupation ont augmenté dans quatre provinces cette année, soit en Colombie-Britannique, en Saskatchewan, au Québec et en Nouvelle-Écosse, mais ils ont diminué en Alberta, au Manitoba, en Ontario, au Nouveau-Brunswick, à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve. C'est ce que révèlent les données régionales du Rapport sur les résidences pour personnes âgées, publié vendredi.

Dans les provinces de l’Atlantique, les taux d’inoccupation se sont situés entre 7 et 11 %. Ils étaient plus élevés dans les Prairies : entre 13 et 17 %, en Alberta et en Saskatchewan. Le Manitoba fait exception, avec un taux d’inoccupation d’à peine 3 % en 2019.

À Terre-Neuve, de 2018 à 2019, la proportion de places standards se louant plus de 2500 $ a augmenté de 10 points de pourcentage.

Les places standards sont destinées aux « personnes autonomes » et sont occupées par des résidents qui paient le loyer au coût du marché, et reçoivent moins d'une heure et demie de soins par jour. Les places non standards en revanche sont occupées par des résidents qui reçoivent au moins une heure et demie de soins par jour. Elles sont destinées, entre autres, aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de démence, ou aux personnes à mobilité réduite.

Forte demande au Manitoba, taux d'attraction élevé au Québec

Au Manitoba, la demande de logements pour personnes âgées est demeurée forte. Le nombre de résidents est passé de 5238 en 2018 à 5465 en 2019.

La SCHL dit aussi que le nombre total de places pour personnes âgées a augmenté de 2,4 % en 2019 en Ontario, pour atteindre 62 633. L’offre a augmenté au même rythme que la demande.

Le taux d’attraction au Québec s’est établi à 18,4 % en 2019. Il était nettement plus élevé qu’ailleurs au Canada – en moyenne à 6,1 % dans les autres provinces. Le taux d’attraction des résidences d’un centre urbain est le rapport entre le nombre de résidents recensés par la SCHL dans cette région urbaine et le nombre estimé de personnes âgées de 75 ans et plus qui vivent dans le secteur, multiplié par 100, explique la SCHL.

Dans la province la plus à l’ouest, la demande était forte pour les places à moins de 1900 $ par mois : en 2019, 324 de ces places se sont ajoutées en Colombie-Britannique, dont 40 % sont situées dans la région de l’île de Vancouver. La moitié des 277 nouveaux locataires vivaient dans cette région.

Le prix moyen des loyers a augmenté à Terre-Neuve, au Nouveau-Brunswick, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Québec, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan et en Colombie-Britannique. Seules la Nouvelle-Écosse et l’Alberta ont vu le prix moyen des loyers descendre. La SCHL l'explique par une augmentation de l’offre et une diminution de la demande de 9 %.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Immobilier

Société