•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des astuces pour partir en camping à la dernière minute

Une tente et de l'équipement de camping qui se trouve à proximité.

Tout le matériel nécessaire est rassemblé pour pouvoir faire du camping.

Photo : Getty Images

Hélène Bardeau

Si vous faites partie des campeurs qui n'ont pas eu la chance d'obtenir un permis dès l'ouverture des réservations des parcs, en janvier, ou si votre goût de l'aventure se manifeste à la veille d'un week-end, il existe des solutions pour partir camper à la dernière minute.

Obtenir une place de camping peut s'avérer un vrai casse-tête. Si les réservations restent incontournables pour s’assurer d’obtenir un emplacement, d’autres solutions s’offrent aux passionnés de plein air qui désirent s’offrir une escapade de dernière minute.

« C’est vraiment un problème, ça prend beaucoup de temps et de planification en avance pour aller faire du camping », dit Nora Lozano, cofondatrice de Campertunity.

Environ 55 % des sites de camping gérés par BC Parks doivent être réservés. Néanmoins, il existe des solutions pour les adeptes des nuits à la belle étoile qui souhaitent trouver un espace de camping sans réservation.

Le parc provincial Stone Mountain, dans le nord des Rocheuses, en Colombie-Britannique.

Le parc provincial Stone Mountain, dans le nord des Rocheuses, en Colombie-Britannique.

Photo : BC Parks

Être flexible sur la date...

Les parcs provinciaux de la Colombie-Britannique reçoivent plus de 21 millions de visites chaque année. Gestionnaire de l'accueil des visiteurs de Parcs Canada pour les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay, Jed Cochrane conseille de vérifier son emploi du temps et d’être plus flexible sur les dates : « Nos espaces de camping sont remplis durant les longs week-ends. »

Le site Camping & RV in BC (Nouvelle fenêtre) (site externe) précise que l’activité touristique est moins intense après un week-end et que des destinations de camping populaires sont parfois disponibles en milieu de semaine.

Le représentant de Parcs Canada précise également que des sites de camping restent disponibles selon l'ordre d'arrivée et qu’il est possible d’organiser une escapade dans l’un des parcs nationaux et provinciaux.

… mais aussi sur le lieu

Essayer de réserver un camping de dernière minute dans un parc national populaire pendant une fin de semaine d'été animée peut sembler difficile, mais explorer des zones moins connues à proximité peut être une solution de rechange.

La Colombie-Britannique possède l’un des plus vastes réseaux d’aires protégées en Amérique du Nord. Selon BC Parks, il existe 1033 parcs provinciaux, zones de loisirs, réserves naturelles et écologiques, mais aussi des zones protégées couvrant plus de 14 millions d’hectares (environ 14,4 % du territoire de la province).

Une tente de camping dans la forêt près d'un feu.

Un site de camping

Photo : Radio-Canada

En parallèle, il existe également des plateformes Internet qui proposent la location d’un bout de terrain directement à des propriétaires qui ouvrent les portes de leur propriété.

C’est le cas du site Campertunity : « Il y a toujours des places disponibles et on voit de plus en plus de gens qui utilisent notre service », explique sa cofondatrice, Nora Lozano.

Vérifier les annulations

« Il est illégal de camper dans un parc sans permis et il est aussi illégal de camper dans un espace non désigné », rappelle le représentant de Parcs Canada, Jed Cochrane.

Souvent, les voyageurs qui ont fait des réservations des mois à l’avance sont contraints d’annuler leur voyage. Il est par conséquent possible d’obtenir des renseignements en contactant le centre d‘inscription ou en actualisant la page Internet de réservation en ligne.

Dans le cas où vous êtes sur place, rappelle Jed Cochrane, il existe également l’option de vous présenter et de demander l’espace de la personne absente.

Changer de format

Les emplacements les plus demandés sont ceux des autocaravanes, des fourgonnettes ou des véhicules plus lourds. De nombreux terrains de camping auront probablement des emplacements de tentes disponibles même si ceux des autocaravanes sont tous réservés.

Une famille qui fait du camping en Colombie-Britannique

Une famille qui fait du camping en Colombie-Britannique

Photo : Ministère de l'Environnement de la Colombie-Britannique

Le site Reserve America (Nouvelle fenêtre) (site externe) recommande de stationner son véhicule de plaisance et d’opter pour une tente plus petite.

Parcs et Loisirs

Les parcs provinciaux, les parcs nationaux et les terrains de camping privés sont les lieux les plus prisés dans la province. Toutefois, la Colombie-Britannique regorge aussi de centaines de terrains de camping dans des sites forestiers de loisirs, situés sur des terres de la Couronne et répartis dans toute la province.

Habituellement situés dans des zones souvent isolées et accessibles par des chemins forestiers en gravier, ces espaces fournissent des installations de base telles que des feux de cheminée, des tables de pique-nique, des toilettes extérieures. Comme le souligne Jed Cochrane, « la plupart de ces emplacements nécessitent des frais », mais certains sont gratuits. Une liste ou une carte de ces sites est disponible sur le site sitesandtrailsbc.ca (Nouvelle fenêtre) (site externe).

Colombie-Britannique et Yukon

Sports et loisirs