•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Il y a 30 ans, le SkyDome était inauguré... inachevé

    Radio-Canada

    Le 3 juin 1989 a eu lieu la cérémonie d'ouverture du SkyDome de Toronto, connu depuis février 2005 sous le nom de Centre Rogers. Deux jours avant l'inauguration, la nouvelle maison des Blues Jays avait encore des allures de grand chantier. Nos journalistes et commentateurs sportifs ont couvert l'événement.

    La pression de terminer à temps

    Au Téléjournal du 1er juin 1989, Bernard Derome annonce que le commissaire responsable des travaux du SkyDome vient de délivrer le permis qui confirme la sécurité du bâtiment. Il présente ensuite le reportage de « la nouvelle correspondante à Toronto, Céline Galipeau ».

    La jeune journaliste commente l’œuvre inachevée :

    Les voies d’accès ne sont pas terminées, les trottoirs non plus. À l’intérieur, des sections complètes de sièges sont encore vides, les rampes et les escaliers ne sont même pas finis.

    Céline Galipeau, journaliste

    Elle s’entretient avec des ouvriers, qui ont travaillé d’arrache-pied pour que le nouveau stade soit livré dans les temps.

    On travaille pas mal fort. On travaille au moins 70 à 100 heures par semaine.

    Michel Levasseur, ouvrier

    En raison notamment des nombreuses heures supplémentaires accumulées par les travailleurs, la facture s’est élevée à 500 millions de dollars, soit trois fois plus que ce qui était initialement prévu. Ce montant représente toutefois la moitié de ce qu’a coûté le stade olympique de Montréal.

    Plusieurs facteurs ont fait obstacle aux travaux : la décontamination du sol, la relocalisation d’une station de pompage, des fouilles archéologiques et le déplacement de bâtiments ferroviaires.

    L’entreprise privée a financé le SkyDome aux trois quarts. Fait cocasse, le restaurant Mc Donald’s obtient une concession de 99 ans et y invente pour l’occasion son premier hot dog.

    Le Skydome en quelques chiffres :

    • Le SkyDome a pris 974 jours à construire, la première pelletée de terre a eu lieu le 3 octobre 1986.
    • 2000 ouvriers ont travaillé à la construction du stade.
    • Le stade est la 5e édition du plan initial et 50 retouches ont été faites par la suite.
    • L’œuvre The Audience du sculpteur canadien Michael Snow à l’extérieur du SkyDome comprend 14 personnages, mesure 6 mètres de haut et a coûté 790 000 $.
    • Le toit du stade doit avoir une longévité d’au moins 100 ans selon les exigences de sa construction.
    • Lors de leur premier match au SkyDome, les Blue Jays se sont inclinés 5-3 devant les Brewers de Milwaukee.

    L’inauguration en grande pompe d’un amphithéâtre incomplet

    Téléjournal, 3 juin 1989

    Les festivités d’ouverture du stade ont eu lieu à la date prévue, malgré de nombreux retards de construction.

    Même s’il est loin d’être terminé, le SkyDome de Toronto a été inauguré ce soir par plus de 50 000 personnes.

    Charles Tisseyre, animateur Téléjournal

    Au jour des célébrations, Céline Galipeau couvre l’événement.

    Le SkyDome fait la fierté des résidents de Toronto qui le célèbrent dans l’euphorie.

    Les Torontois ont maintenant leur huitième merveille du monde, 55 000 sièges, le plus grand tableau indicateur au monde d’une définition exceptionnelle et surtout un toit métallique entièrement rétractable. […] Un stade couvert… qui a tout ce qu’a le Stade olympique (de Montréal) mais en mieux.

    Céline Galipeau

    Un premier match à ciel ouvert

    Le baseball Labatt, 5 juin 1989

    Le 5 juin, deux jours après l’inauguration, les Blue Jays y disputent leur premier match. La direction de l’équipe de baseball torontoise décide d’ouvrir le toit rétractable pour l’occasion.

    Le commentateur Daniel Poulin et l’analyste Claude Raymond sont sur la passerelle et livrent leurs impressions avant le match.

    Les animateurs fébriles se questionnent sur le comportement de la balle dans ce nouvel environnement. Quels effets auront les courants d’air sur sa trajectoire?

    Pour moi c’est comme un match d’ouverture de saison. […] Je suis très impressionné. Les gens semblent très très près de l'action […] Personne ne sait de quelle façon la balle va réagir quand elle va être cognée. […] Je pense que Toronto a tout pensé pour que ça ne devienne pas une farce et un stade à coups de circuit.

    Claude Raymond, analyste de baseball

    Parmi les autres événements marquants du SkyDome mentionnons; le premier concert donné par Rod Stewart le 8 juin 1989, le premier match de l’équipe de basketball des Raptors le 3 novembre 1995 et la conférence de Nelson Mandela devant 40 000 étudiants le 25 septembre 1998.

    Archives

    Sports