•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

123 ans de police municipale à Nipissing Ouest

une plaque commémorant le 123e anniversaire de la police de Nipissing Ouest

Une plaque conçue pour rendre hommage à tous ceux et celles qui ont oeuvré au sein de la force policière municipale à Sturgeon Falls et Nipssing Ouest sera bientôt érigée à l'hôtel de ville de Nipissing Ouest.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plus d'une centaine de personnes ont assisté jeudi soir aux festivités du 123e anniversaire de la présence d'une force policière municipale à Sturgeon Falls, dans la municipalité de Nipissing Ouest. Il s'agit toutefois d'une toute dernière célébration du genre, car la Police provinciale de l'Ontario prendra le relais dès le 6 juin.

Entre 1963 et 1994, Merwin Dupuis a été agent puis chef de la police de Sturgeon Falls.

L’entité, créée en 1896, a existé jusqu’en 1999, date à laquelle le Service de police de Nipissing Ouest a vu le jour à la suite de la fusion de Sturgeon Falls avec les localités voisines pour former la municipalité de Nipissing Ouest.

À cette époque, la plupart des délits étaient liés à l’alcool, surtout des personnes ivres qui causaient des perturbations, qui tentaient de résister lorsqu’on les arrêtait ou commettaient des actes violents. Il n’y avait pas de problèmes de drogues ou d’usurpation d’identité, se rappelle-t-il.

Un homme aux cheveux blancs

Merwin Dupuis a été chef de l'ancienne police de Sturgeon Falls.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Il ajoute que ses trois décennies de service ont surtout été marquées par l’évolution rapide de la technologie, et l’amélioration des connaissances qu’a permise la création du Collège de police de l’Ontario.

On est passé d’une voiture à des ordinateurs, à des armes à feu adéquates, à une formation adéquate. Ça s’est passé très vite.

Une citation de : Merwin Dupuis, ancien chef de la police de Sturgeon Falls

Une transition difficile, mais efficace

Lors de la création de la municipalité de Nipissing Ouest, Brian Laflèche était conseiller municipal de Sturgeon Falls.

Malgré les défis financiers que représentait la création d’une force policière municipale plus grande, il estime que la police de Nipissing Ouest est sans aucun doute l’une des meilleures dans la région.

Lorsque des agents de Toronto, par exemple, venaient pour mener des enquêtes, ils étaient toujours impressionnés par le degré auquel notre force policière étions bien équipés et aussi par le fait que nos agents étaient parfaitement bilingues. Ça a été l’un de nos points forts, affirme-t-il.

Un homme en manteau noir et chemise bleue

Brian Laflèche était conseiller municipal à Sturgeon Falls en 1999, lors de la transition vers le Service de police de Nipissing Ouest

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Normand Gingras a également vécu la transition, qui a eu lieu 13 ans après son entrée à la police de Sturgeon Falls.

L’embauche de tous les jeunes locaux, ça a été fantastique pour la communauté. C’était la meilleure chose qui pouvait arriver d’avoir des gens de Verner, de Field, de partout, indique l’ancien agent qui a pris sa retraite en 2012.

Quel avenir pour les services policiers?

Le Service de police de Nipissing Ouest sera démantelé le 6 juin pour faire place à la Police provinciale de l’Ontario.

Son tout dernier chef aura donc été Raymond St-Pierre.

Pour ce dernier anniversaire que célèbrent les policiers municipaux du service de Sturgeon Falls, il se dit très fier et heureux pour ceux qui y ont fait carrière.

Un homme en uniforme de policier

Raymond St-Pierre est le chef du Service de police de NIpissing Ouest.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Les communautés de Sturgeon Falls et de Nipissing Ouest ont été bien servies par le personnel. Il y a beaucoup d’hommes et de femmes qui ont donné de leur temps pour protéger et pour faire de la communauté une place saine et sauve pour les résidents.

Une citation de : Raymond St-Pierre, chef du Service de police de Nipising Ouest

Il reconnaît que le débat entourant la transition vers un détachement de la Police provinciale de l’Ontario n’a pas été facile, mais se dit optimiste pour l’avenir des services policiers dans la région.

La fonction principale d’un policier est d’assurer la sécurité des citoyens et la PPO va fournir ça. Nous, on l’a fait pour les 123 dernières années et on espère que la PPO va le faire pour plusieurs années à venir. Les gens de Nipissing Ouest vont être dans de bonnes mains, conclut-il.

Dix-huit des vingt et un agents du Service de police de Nipissing Ouest seront transférés à la Police provinciale de l’Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !