•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NDP demande un audit des installations du nouvel hôpital de North Battleford

La façade du nouvel hôpital psychiatrique de North Battleford avec un écriteau indiquant le nom de l’hôpital.

Le nouvel hôpital psychiatrique de North Battleford a été inauguré le 8 mars 2019.

Photo : Radio-Canada / Bridget Yard

Radio-Canada

L'Opposition néo-démocrate demande au gouvernement de la Saskatchewan de vérifier l'ensemble des installations du nouvel hôpital psychiatrique de North Battleford. Moins de trois après son inauguration, des trous ont été décelés dans la toiture de l'édifice.

Le gouvernenement provincial a révélé, la semaine dernière, que le toit de l'hôpital allait être remplacé.

Les panneaux de toiture modulaires auraient été abimés lors de la fonte du printemps. Le retrait de la neige aurait ainsi entraîné des trous dans la toiture.

Le promoteur demande le remplacement complet du toit.

L’hôpital, dont le coût total est de 407 millions de dollars, a été construit dans le cadre d'un partenariat public-privé en collaboration avec la compagnie de construction Access Prairies Partnership.

La situation préoccupe la députée NPD Cathy Sproule.

La députée de Saskatoon Nutana, Cathy Sproule

La députée de Saskatoon Nutana, Cathy Sproule

Photo : Radio-Canada

Ce qui me préoccupe le plus, c’est l'impact financier pour les contribuables. Nous [les contribuables] payons en moyenne 4 millions de dollars par an rien que pour le fonctionnement de cet hôpital.

Cathy Sproule, députée du NPD

La députée Cathy Sproule a transmis une lettre au ministre responsable de SaskBuilds, Gordon Wyant.

Je vous demande d’entreprendre la vérification complète des installations de l'hôpital de North Battleford pour détecter s’il y a d’autres défauts de construction et identifier les zones à risque, pouvait-on lire dans sa lettre.

Cathy Sproule précise que l’ensemble des contribuables paieront, en moyenne, 4,2 millions de dollars annuellement pour le maintien des installations ainsi qu'un paiement d’intérêts de 9,2 millions de dollars au cours des 33 prochaines années.

Au cours des dernières années, le gouvernement de la Saskatchewan a lancé quatre projets de partenariat public-privé. Après un établissement de soins de longue durée à Swift Current, en 2014, trois autres projets ont suivi ce modèle l'année suivante : l’hôpital de la Saskatchewan à North Battleford, la construction de 18 écoles primaires et la voie de contournement de Regina. Chaque contrat est d’une durée maximale de 30 ans.

Le gouvernement rejette la demande de l’Opposition

Pour sa part, le ministre Gordon Wyant dit que le gouvernement n'a pas besoin de procéder à un examen des installations de l’hôpital.

Un audit de l'installation n'est pas nécessaire, parce que le contrat actuel demande déjà une évaluation continue des installations, souligne le ministre Wyant par voie de communiqué.

Le NPD affirme que les contribuables devront payer des millions de dollars de plus en coûts d’entretien annuels. Ce n'est tout simplement pas vrai.

Gordon Wyant, ministre responsable de SaskBuilds

Selon lui, un des avantages de l'utilisation du modèle de partenariat public-privérepose sur le fait que les coûts d’entretien et de réparation sont déterminés à l'avance. Ainsi, les coûts du remplacement de la toiture seront assumés par Access Prairies Partnership, précise le ministre.

Avec les informations d'Adam Hunter, CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Hôpitaux