•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mine du lac Bloom : un investissement plus que fructueux pour Québec

Des camions de 240 tonnes au site de la mine du lac Bloom.

Des camions de 240 tonnes au site de la mine du lac Bloom

Photo : Radio-Canada / Evelyne Côté

Djavan Habel-Thurton

Ressources Québec a réalisé un gain de plus de 160 millions de dollars en vendant ses parts dans la mine de fer du lac Bloom à Champion Iron.

Ressources Québec, la filiale d’Investissement Québec responsable des investissements dans les secteurs des mines et des hydrocarbures, avait investi un total de 45,4 millions de dollars dans Minerai de fer Québec en 2016 et 2017.

Un investissement qui se traduisait par une participation de 36,8 % dans l’entreprise qui exploitait la mine du lac Bloom, près de Fermont. C’est l’entreprise Champion Iron qui possédait la majorité des parts.

Mercredi, on apprenait que Ressources Québec avait cédé ses parts à Champion pour 211 millions de dollars.

Un gain en capital pour Ressources Québec de 165,6 millions de dollars, ou 365 % de l’investissement original.

Une porte-parole d’Investissement Québec indique que la vente des parts de l’organisation est une décision du gouvernement du Québec, dont elle est mandataire.

De passage à Sept-Îles pour annoncer l’approvisionnement de la région en gaz naturel liquéfié, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Jonatan Julien, a pu être interrogé sur la question.

Il dit se réjouir de la vente des parts que détenait Ressources Québec dans Minerai de fer Québec.

Il ajoute que Ressources Québec a décidé de vendre ses parts du projet du lac Bloom, puisque Champion peut maintenant voler de ses propres ailes.

Jonatan Julien, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord

Jonatan Julien, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Ressources Québec est là pour soutenir le développement et éventuellement, quand le projet va très très bien, il est naturel que Ressources Québec retire ses billes pour pouvoir justement réinvestir dans d’autres projets de développement si le prix nous apparaît bon et que la négociation est bonne. Ici, force est de constater que ça a bien été, explique le ministre Julien.

À l’image de la valeur de l’investissement de Ressources Québec, le cours des actions de Champion Iron (TSX : CIA) a aussi grimpé en flèche au cours des quatre dernières années. Alors qu’elles se vendaient à moins de 0,20 $ CA à la fin mai 2016, elles s’échangent aujourd’hui à presque 3 $.

L’entreprise a aujourd’hui une capitalisation boursière de plus de 1,25 milliard de dollars canadiens.

Côte-Nord

Industrie minière