•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Femme enceinte tuée devant le CHUL : le neurologue poserait les mêmes gestes

L'automobiliste fautif, qui conduisait une petite voiture blanche, a été hospitalisé.

La femme enceinte a été heurtée près du centre commercial Laurier Québec.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Yannick Bergeron

Le neurologue, qui aurait avisé son patient épileptique de ne plus conduire avant qu'il soit impliqué dans l'accident qui a coûté la vie à une femme enceinte devant le CHUL, se défend d'avoir commis une faute professionnelle.

L'avocat de Jonathan Falardeau-Laroche, accusé de négligence criminelle causant la mort, contre-interroge jeudi le docteur Michel Sylvain pour une troisième journée consécutive.

Pressé de questions, le neurologue assure qu'il n'a rien à se reprocher et qu'il referait la même chose.

L'avocat de la défense met en doute le travail du médecin, en laissant entendre qu'il n'aurait jamais dit à son patient de ne pas conduire avant qu'il ne fauche Marie-Pier Gagné, enceinte de 40 semaines, devant le CHUL le 10 août 2016.

Le docteur Sylvain a indiqué lors de son témoignage qu'il n'a fait l'objet d'aucune plainte au Collège des médecins à la suite de ces événements tragiques.

Vendredi les avocats vont présenter une requête en arrêt des procédures.

La défense soutient que le témoignage du médecin est irrecevable parce qu'il n'avait pas de note manuscrite prouvant qu'il a dit à son patient de ne pas conduire.

Accident de la route

Justice et faits divers