•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des sorties culturelles gratuites pour tous les élèves du Québec dès la rentrée

Des enfants traversent la rue après être descendus d'un autobus scolaire.

Des enfants traversent la rue après être descendus d'un autobus scolaire.

Photo : iStock / Martine Doucet

Radio-Canada

À partir de la rentrée 2019, tous les élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire du Québec se verront offrir deux sorties culturelles gratuites par année scolaire. Le gouvernement de François Legault veut ainsi s'assurer que les jeunes vivent « des expériences culturelles significatives ».

La Coalition avenir Québec (CAQ) en avait fait la promesse en campagne électorale et avait confirmé son intention en prévoyant un financement de 135 millions de dollars sur 5 ans dans le budget 2019-2020, présenté en mars.

Il s’agira finalement d’un investissement de départ de 12,5 millions de dollars en 2019-2020, en plus d’une enveloppe de 112,5 millions sur 5 ans. De ces montants, 32,5 millions devraient donc être disponibles dès septembre.

Aimer la culture, ça s’apprend. Cet investissement important permettra d’amener nos enfants à aimer la lecture et la musique, de les intéresser à nos artistes et à leurs créations et, à terme, d’encourager la création artistique de la langue française.

Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec

Les établissements d’enseignement organiseront les sorties, mais ils devront les effectuer dans des organismes inscrits au Répertoire culture-éducation. Ce répertoire du ministère de la Culture et des Communications regroupe plus de 900 organismes dont la vocation pédagogique et culturelle est reconnue par le gouvernement.

Le gros des sommes nécessaires sera puisé dans l’enveloppe budgétaire du ministère de la Culture. C’est toutefois le ministère de l’Éducation qui sera chargé de les distribuer aux commissions scolaires et aux écoles privées.

La ministre de la Culture, Nathalie Roy, estime que cette mesure aura des bienfaits pour le secteur culturel autant que pour les élèves. « La culture est une valeur indissociable du parcours scolaire de nos jeunes », fait-elle valoir. « Plus tôt un jeune y est exposé, plus il sera susceptible de fréquenter les institutions culturelles à l’âge adulte. »

En juin 2018, l’ancien gouvernement libéral avait déposé une directive interdisant aux écoles de faire payer des frais scolaires aux parents, notamment pour les sorties. L’ex-ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, avait annoncé un investissement de 9,5 millions pour les sorties éducatives culturelles.

De nombreuses écoles bousculées dans leurs plans avaient choisi d’annuler des sorties prévues pour l’année scolaire 2018-2019. Des représentants du milieu culturel réclamaient depuis l'annonce de la directive que davantage de fonds soient accordés par le gouvernement.

Politique provinciale

Politique