•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Côte-Nord sera desservie en gaz naturel liquéfié d'ici 2022

Conduite de gaz naturel.

Une conduite de gaz naturel liquéfié.

Photo : La Presse canadienne

Djavan Habel-Thurton

Québec a dévoilé aujourd'hui le plan d'approvisionnement de la Côte-Nord en gaz naturel liquéfié (GNL). Quatre distributeurs ont été retenus pour desservir la région. Jonatan Julien, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, a profité de son passage à Sept-Îles pour annoncer la nouvelle.

Les quatre entreprises sélectionnées pour acheminer le GNL sur la Côte-Nord sont Avenir LNG, Cryopeak, Énergir et Solutions de Gaz Décentralisées Canada – DGSC. Elles livreront l'hydrocarbure par bateau ou par camion.

Le ministre Julien indique quatre avec ses doigts durant un discours.

Quatre entreprises se sont qualifiées pour fournir la Côte-Nord en GNL.

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

L’appel de projets vise à offrir aux producteurs industriels, aux mines et aux transporteurs maritimes un approvisionnement stable au gaz naturel, à un prix concurrentiel.

Le cabinet du ministre rappelle que la Côte-Nord est présentement la seule région industrielle du Québec qui n'est pas desservie en gaz naturel et que les technologies électriques sont encore inexistantes pour les chauffes industrielles requises par les entreprises de la région.

La situation entraîne donc une consommation importante d’hydrocarbures plus polluants, comme le mazout. Le gaz naturel émet 30 % moins de gaz à effet de serre que ce dernier.

L’appel de projets pourrait étendre l’accès au gaz au Nord-du-Québec.

GNL 101

Pour faire du GNL, du gaz naturel sous forme gazeuse est refroidi à très basse température. Il devient alors liquide et occupe un volume nettement réduit. Il peut alors être transporté plus efficacement.

Le GNL est souvent regazéifié, c’est-à-dire qu’on lui redonne sa forme gazeuse, avant son utilisation finale comme combustible.

On est très satisfait de l'annonce. Les craintes d'avoir un seul distributeur disparaissent, se réjouit Bernard Gauthier, directeur général et commissaire industriel pour Développement économique Port-Cartier. Ce sera dans la cour de nos industries lourdes de négocier ce qui est le mieux pour eux et de donner de la pérennité à nos infrastructures, espère-t-il.

L'annonce est également saluée par Yves Montigny, le maire de Baie-Comeau, qui explique que le gaz naturel participera à réduire l'empreinte écologique de sa municipalité.

Québec confirme aussi la mise en place d'un programme d’aide financière, annoncé dans le budget, pour encourager la transition des industries vers le gaz naturel.

25 millions de dollars sont accordés sur une période de trois ans pour la construction des infrastructures de stockage du GNL et de regazéification, nécessaires aux industriels qui opteront pour le carburant.

Un montant de 45 millions de dollars est également prévu spécifiquement pour la conversion au gaz naturel des industriels grands consommateurs de produits pétroliers de la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Énergie