•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ICI Radio-Canada Première, toujours la station numéro 1 à Québec

L'émission Première heure animée par Claude Bernatchez (à gauche) trône toujours au sommet.
L'émission Première heure animée par Claude Bernatchez (à gauche) trône toujours au sommet. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

ICI Radio-Canada Première demeure la station numéro un dans le marché de Québec pour un troisième sondage Numeris consécutif avec 164 700 auditeurs.

Le matin, l’émission Première heure, animée par Claude Bernatchez, devance encore largement son plus proche compétiteur.

L’émission trône au sommet pour un sixième sondage consécutif avec 21 % des parts d’écoute dans le marché central. La moyenne est de 33 200 auditeurs au quart d’heure entre 6 h et 9 h.

Classement général - Marché central – Printemps 2019

  1. · ICI Radio-Canada Première : 164 700
  2. · FM93 : 156 000
  3. · Rouge FM : 146 600
  4. · CHOI Radio X : 132 700
  5. · WKND : 124 700
  6. · M FM : 109 700
  7. · Énergie : 108 700
  8. · BLVD : 71 400
  9. · POP 100,9 : 63 300

**Source: Numeris, cahier d'écoute. Printemps 2019 - marché central. Portée moyenne hebdomadaire. 12 ans et plus.

Excellent résultat au retour

Au retour à la maison, Guillaume Dumas, qui anime l'émission C’est encore mieux l’après-midi depuis août dernier, récolte pour sa part la deuxième place avec 16 300 auditeurs en moyenne au quart d’heure.

L'émission occupe toutefois la première position en nombre d'auditeurs total avec 86 600.

Pour la chef de l’information et de la programmation de Radio-Canada à Québec, Caroline Gaudreault, le travail en équipe est l'une des clés derrière la continuité de ce vif succès.

« C'est le travail exceptionnel de nos animateurs qui nous permet de célébrer ces résultats, mais aussi des équipes talentueuses qui les entourent », souligne-t-elle.

« Nous sommes très fiers de nos résultats d'écoute, autant le matin que l'après-midi. Maintenant le défi d'être numéro un, c'est de le rester tout en se renouvelant et en étant pertinent et à l'écoute des auditeurs », ajoute Mme Gaudreault.

Médias

Société