•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les coffres à butin devront être plus transparents sur Android

Un dessin d'un coffre en bois incrusté de pierres précieuses et à la serrure dorée. Il est entouré d'un parchemin, d'une potion magique et de divers objets précieux.

Des législateurs de partout dans le monde se demandent actuellement si les coffres à butin devraient être considérés comme des jeux de hasard destinés aux adultes.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les jeux et applications hébergés sur le Google Play Store et qui vendent des coffres à butin devront désormais indiquer clairement les chances de recevoir chaque récompense avant la vente.

Google a récemment modifié plusieurs règlements de sa boutique en ligne pour en faire un environnement plus adapté aux enfants. Les changements en lien avec les coffres à butin (Nouvelle fenêtre) s’inscrivent dans cette initiative, alors que des législateurs et des régies des jeux de partout dans le monde se demandent s’ils devraient considérer ces coffres comme des jeux de hasard destinés aux adultes.

Qu’est-ce qu’un coffre à butin?

Les coffres à butin sont utilisés par certains concepteurs de jeux vidéo pour rentabiliser leurs jeux. Ces coffres virtuels récompensent parfois gratuitement un joueur pour ses efforts ou son temps de jeu, mais ils sont plus souvent vendus pour de l’argent réel.

Ils contiennent généralement des éléments esthétiques choisis de manière aléatoire qui n’ont pas d’influence sur le jeu et que les joueurs peuvent utiliser pour déguiser leur personnage ou pour modifier l’apparence de l’interface. Dans certains cas, ils offrent également un avantage dans le jeu, un phénomène controversé qu’on appelle la victoire payante (pay to win).

Les nouvelles règles donneront une meilleure idée aux clients de la probabilité d’obtenir l’objet qu’ils convoitent en ouvrant un coffre.

Apple a adopté une politique similaire en décembre 2017.

Un débat mondial

Le débat entourant les coffres à butin s’est récemment transporté au Congrès américain, lorsque le sénateur républicain Josh Hawley a présenté un projet de loi interdisant la vente de coffres à butin dans certains jeux.

Ailleurs dans le monde, la Belgique et les Pays-Bas (Nouvelle fenêtre) ont conclu que ces éléments de jeu étaient illégaux. Le Royaume-Uni (Nouvelle fenêtre), la France (Nouvelle fenêtre), la Nouvelle-Zélande (Nouvelle fenêtre), l’Irlande (Nouvelle fenêtre) et l’Allemagne (Nouvelle fenêtre) ont quant à eux déterminé le contraire.

Au Canada, les régies provinciales des jeux de l’Ontario et du Québec ont précédemment indiqué que les coffres à butin offerts dans les jeux vidéo n’étaient pas de leur ressort.

Contenu sexuel et discours haineux

En plus des changements liés aux coffres à butin, Google a annoncé d’autres mesures visant à rendre sa plateforme plus adaptée à la présence d’enfants.

Les applications et les jeux montrant de la nudité (Nouvelle fenêtre) et des images de personnes « vêtues de façon minimale » ou « d’une façon qui ne serait pas acceptable en public » devront être modifiés ou supprimés. La représentation d’actes sexuels ou de poses suggestives, de fétiches sexuels et le contenu obscène en général est également interdite.

L’entreprise a aussi ajouté des précisions dans sa section sur les discours haineux (Nouvelle fenêtre). Les propos laissant entendre qu’un groupe est « inhumain, inférieur ou qu’il mérite d’être haï », entre autres, sont maintenant clairement interdits.

Avec les informations de Engadget, et The Verge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Jeux vidéo

Techno