•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

North American Lithium placé sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers

L'usine de la mine North American Lithium.

L'usine de la mine North American Lithium (archives)

Photo : North American Lithium

Jean-Marc Belzile

La mine North American Lithium, qui est située à La Corne, est maintenant placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies. North American Lithium avait accumulé plus de 200 millions de dollars de dettes.

Les créanciers de North American Lithium sont nombreux. Le principal est Investissement Québec, qui possède 5 % de la mine. L'entreprise lui doit 100 millions de dollars.

Le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles fait aussi partie des créanciers puisque North American Lithium n'a pas déposé de garantie financière pour la restauration du site minier comme le prévoit la Loi sur les mines.

L'entreprise devait mettre de côté 23 millions de dollars afin de réhabiliter le site une fois les opérations terminées, ce qui n'a pas été fait.

Les autres actionnaires sont des entreprises chinoises, soit Jien International et Contemporary Amperex Technology Investment.

Selon l'associé qui est responsable de ce dossier au Syndic de faillite Raymond Chabot, Benoit Fontaine, les actionnaires travaillent sur un plan de relance et qu'une fermeture définitive n'est pas envisagée.

C'est un aveu d'insolvabilité, donc mon rôle c'est que je suis devenu contrôleur pour la Cour dans ce dossier. Mon but est de faire un rapport à la Cour sur ce qui se passe dans la compagnie et de ce qui va se passer pour la suite, de favoriser les négociations avec les diverses parties prenantes et éventuellement de préparer un plan d'arrangement à l'intention des créanciers qui sera ultimement, le cas échéant, approuvé par la Cour, explique-t-il.

Des difficultés au niveau de la production

La mine a eu plusieurs difficultés depuis le début des opérations.

Elle devait notamment produire du carbonate de lithium, mais elle a été incapable de le faire.

En 2018, la minière a aussi produit seulement 118 000 tonnes de spodumène, soit 63 % de la production de 180 000 tonnes qui était prévue.

En février, North American Lithium avait annoncé qu'elle cessait ses opérations de façon temporaire.

À ce moment, 327 personnes travaillaient pour la mine.

Le maire de La Corne, Éric Comeau, se dit déçu du dénouement de ce dossier. C'est dommage pour les pertes d'emplois, mais aussi pour les sous-contractants et les fournisseurs qui vont sûrement perdre de l'argent dans ce dossier, réagit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Ressources naturelles