•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cannabis : l'industrie commence à réduire et à recycler les emballages

Des fleurs séchées de cannabis s'échappent du sachet couché sur une table

Certains produits comme ce gramme de cannabis du producteur ontarien Aphria sont maintenant distribués dans des sachets de papier brun au lieu de contenants en plastique.

Photo : CBC/Jonathan Collicott

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des consommateurs ont vivement critiqué l'emballage excessif des produits de cannabis lorsque ces derniers ont été légalisés aux fins récréatives, mais les choses commencent à changer.

Dans certains cas, il y avait jusqu’à 70 grammes de plastique et de carton pour emballer un gramme de cannabis.

Maintenant, certains contenants en plastique ne se trouvent plus dans une boîte en carton enveloppée de pellicule plastique.

D’autres produits, comme un gramme de cannabis du producteur ontarien Aphria, sont maintenant offerts dans un sachet refermable en papier brun.

Plusieurs contenants, sacs de plastique et boîtes de carton, ouverts sur une table.

« Voici la quantité de déchets d'emballage pour seulement 4 grammes de [cannabis] », indiquait le citoyen Greg MacLean sur Facebook en octobre 2018.

Photo : Greg MacLean / Facebook

L’entreprise Aphria, explique le porte-parole Andrew Swartz, comprend très bien les préoccupations des consommateurs au sujet de l’emballage. Les méthodes d’emballage découlent des règlements du ministère de la Santé du Canada, dit-il, en ajoutant qu’Aphria cherche à réduire ses emballages tout en respectant les règlements.

Les sachets bruns à fermeture à pression et glissière sont conformes aux règles de Santé Canada qui exigent un emballage résistant et à l’épreuve des enfants.

Recyclage des contenants en plastique

Cannabis NB prend des mesures pour faire recycler les contenants en plastique. Les consommateurs peuvent les déposer dans des bacs installés dans tous les magasins de la société, indique la porte-parole Marie-Andrée Bolduc.

L’industrie voulait répondre à la demande des consommateurs pour instaurer un programme de ce genre, explique-t-elle. C’est une solution gagnante à la fois pour les producteurs et les consommateurs, estime Mme Bolduc.

Des contenants en plastique assez nombreux pour remplir plus d’une dizaine de caisses ont été envoyés au recyclage depuis le lancement du programme, en mars, selon Cannabis NB.

Des dizaines de pots en plastique dans un bac

Les consommateurs peuvent rapporter dans les magasins de Cannabis NB les contenants en plastique aux fins de recyclage.

Photo : CBC/Shane Fowler

Le producteur ontarien Canopy Growth cherche aussi à réduire et à recycler les emballages. Ses produits sont commercialisés sous la marqueTweed.

Canopy Growth pilote un programme de recyclage des contenants en plastique dans sept provinces, dont le Nouveau-Brunswick.

Le programme nommé TerraCycle a été lancé il y a sept mois et il n’en est encore qu’à ses débuts, explique la porte-parole Courtney Langille. Elle ajoute qu’il était important pour Canopy Growth de travailler de façon collaborative pour relever ces défis.

Avec les renseignements de Shane Fowler, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !