•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Femme enceinte tuée devant le CHUL : le neurologue de l'accusé a aussi examiné le bébé

B0C26369-2160-41C2-AE97-E6197C5749F5

Jonathan Falardeau-Laroche, accusé d’avoir heurté mortellement Marie-Pier Gagné devant le Centre mère-enfant, en août 2016. On le voit ici au palais de justice de Québec.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Yannick Bergeron

Le neurologue de Jonathan Falardeau-Laroche, ce jeune homme épileptique accusé d'avoir happé mortellement une femme enceinte devant le CHUL, s'est rappelé avec émotion cette journée fatidique au cours du témoignage qu'il a présenté ce matin, au palais de justice de Québec.

La gorge nouée, le docteur Michel Sylvain, qui suivait l'accusé depuis plusieurs années, a confié que, le jour du drame, il a aussi été appelé au chevet du bébé naissant de la victime.

Le 10 août 2016, les équipes médicales n'ont pu sauver la mère Marie-Pier Gagné qui était enceinte de 40 semaines, mais ont procédé à l'accouchement de la fillette.

Extrait du témoignage du neurologue Michel Sylvain

L'enfant a subi des lésions au cerveau lors de la collision. C'est donc le neurologue pédiatrique de garde, le docteur Sylvain, qui a examiné le bébé avant son transfert pour l'hôpital Sainte-Justine, à Montréal.

Le docteur maintient que, lors d'une rencontre avec son patient survenue avant le drame, il l'avait avisé de ne plus conduire, à la suite d'une récidive de ses symptômes épileptiques.

La défense soulève des contradictions entre son témoignage au procès et celui qu'il a produit lors de l'enquête préliminaire.

Michel Sylvain admet des inexactitudes concernant ses rencontres passées avec l'accusé, puisqu'elles ne se sont pas déroulées lors d'une journée marquante comme celle du 10 août 2016.

Le contre-interrogatoire se poursuit jeudi.

Procès et poursuites

Justice et faits divers