•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Champion devient l’unique propriétaire de la mine du lac Bloom

Mine du lac Bloom, près de Fermont

Mine du lac Bloom, près de Fermont

Photo : Radio-Canada / Evelyne Côté

Radio-Canada

Champion Iron, qui exploite la mine du lac Bloom près de Fermont, rachète les 36,8 % des parts de sa filiale Minerai de fer Québec que détenait Ressources Québec pour un montant de 211 millions de dollars.

Par ailleurs, Champion et sa filiale ont conclu une entente de principe avec la Caisse de dépôt et placement du Québec pour l'achat d'actions pour un montant de 185 millions de dollars. Québec restera donc actionnaire, mais de la société mère Champion seulement.

Champion a aussi obtenu un engagement pour 200 millions de dollars US en crédit facilité auprès de deux institutions financières.

Québec demeurera dans l’aventure de Chanmpion Iron avec 8,7 % des actions.

Le président directeur général de Champion, David Cataford, explique que l’aide de l’État, qui a servi au démarrage du projet, n’est plus vraiment nécessaire. En 15 mois, nous avons réussi à rendre le projet rentable. C’était dans le cours normal des choses que le projet retourne entre les mains d’investisseurs privés.

David Cataford ne se dit pas inquiet de la fluctuation du prix du fer.

L’entreprise a réussi à diminuer ses coûts d’exploitation de manière à se maintenir dans un marché plus difficile, explique-t-il. Même si les prix redescendaient au niveau de ceux de 2015-2016, Champion pourrait encore livrer en deçà des coûts du marché, assure M. Cataford.

Nouveau chantier

Selon la compagnie, la transaction permet de regarder vers l'avenir.

Champion envisage toujours d'augmenter la production d'environ 2,75 millions de tonnes de minerai de fer par année dans la foulée du projet d'expansion de la mine du lac Bloom.

Cette phase d'expansion de la mine permettra de doubler la capacité de production pour atteindre 15 millions de tonnes par année.

L’étude de faisabilité devrait être déposée cet été. Champion saura alors le montant des capitaux nécessaires à la réalisation de cette expansion. Le montant pourrait avoisiner entre 450 et 500 millions de dollars américains  , indique le PDG de Champion.

Ce projet, qui avait été interrompu par Cliffs ressources naturelles en 2014, pourrait être relancé dès 2019. Le PDG indique que cette relance pourrait créer 500 emplois lors de la construction et 375 autres pour la mise en service de l'usine prévue pour le printemps 2021. Présentement, Champion emploie près de 480 travailleurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Industrie minière