•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : la Municipalité de Saint-André-Avellin chiffre les dégâts

Des sacs de sable.

La Municipalité de Saint-André-Avellin évalue les coûts engendrés par les inondations.

Photo : Radio-Canada / Antoine Trépanier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'heure est au nettoyage et à l'évaluation des dommages dans la Municipalité de Saint-André-Avellin où un grand nombre de citoyens ont été touchés par les inondations. Selon le maire, Jean-René Carrière, il reste beaucoup de travail pour que les citoyens retrouvent une vie normale.

C’est un soulagement, a dit d’emblée le maire de la Municipalité, l’eau est encore haute, mais la rivière n’est plus sortie de son lit.

Plusieurs militaires des Forces armées canadiennes ont participé au nettoyage des lieux.

Nous sommes à rapatrier les sacs de sable. L’armée était présente lundi matin, là où ils avaient protégé le Château au centre du village, ils ont tout enlevé les sacs de sable de là avec les employés municipaux, a mentionné le maire.

Une maison avec encore des sacs de sable pour se protéger des inondations

Le niveau de la rivière a baissé à Saint-André-Avellin

Photo : Radio-Canada

Les Forces armées canadiennes avaient été appelées en renfort pour remplir des sacs de sable et assurer la sécurité du Château Saint-André, une résidence pour personnes âgées qui héberge une centaine de résidents.

Depuis quelques jours, des experts visitent les maisons inondées de la municipalité de Saint-André-Avellin pour dresser un état de la situation.

Ce n’est pas toutes les maisons qui vont demeurer là, il y en a quelques-unes qui sont appelées à disparaître, a précisé le maire.

Nous sommes à calculer ce que nous a coûté ce printemps-là, a-t-il ajouté.

Je suis né à Saint-André-Avellin, j’ai passé mes étés sur cette rivière-là, je n’ai jamais vu une eau aussi élevée, une inondation aussi intense.

Une citation de : Jean-René Carrière, maire de Saint-André-Avellin

Plus d’une cinquantaine de résidents ont dû quitter leur maison, les deux écoles du village ont été fermées et de nombreuses rues ont été inondées au plus fort de l’inondation, dont le pont de la rue Principale.

Avec les informations du journaliste Antoine Trépanier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !