•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta défend Trans Mountain dans une nouvelle campagne publicitaire nationale

La ministre de l'Énergie de l'Alberta répond aux questions de journalistes.

Sonya Savage, la ministre albertaine de l'Énergie, lors de sa conférence de presse, le 29 mai 2019, à Ottawa.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La ministre albertaine de l'Énergie, Sonya Savage, a donné le coup d'envoi d'une campagne multimédia pour l'expansion du pipeline Trans Mountain (TMX), mercredi, à Ottawa.

À l’image de l’opération de séduction lancée par le gouvernement de Rachel Notley en 2018, la nouvelle campagne « Oui à TMX » vise à convaincre l’ensemble du Canada de la nécessité de construire le pipeline Trans Mountain.

« La prospérité de l’Alberta alimente celle du Canada depuis longtemps », a rappelé la ministre lors de sa conférence de presse. « Ce n’est un secret pour personne : l’essor de notre secteur énergétique est important pour tout le Canada. »

Derrière elle, des messages propipeline bilingues défilaient sur un camion, dont celui-ci : « Ne laissez pas le Canada à la traîne. »

Ottawa est la première ville où sera diffusé ce genre de slogans. Le déploiement de cette campagne dans la capitale nationale a coûté 1,6 million de dollars, une somme qui gonflera à mesure qu’elle se déplacera ailleurs au pays.

« Nous avons besoin d’un oui le 18 juin », a affirmé Mme Savage avec optimisme. Nous espérons que le gouvernement ne retardera pas davantage sa décision [notamment] pour éviter de perdre une saison entière de construction [une situation] qui aurait des conséquences extrêmement dommageables pour l’Alberta. »

L'Office national de l'énergie a approuvé une expansion de l'oléoduc Trans Mountain le 22 février, marquant le début de la période de 90 jours accordée à Ottawa pour trancher sur l’avenir du projet.

Une décision était initialement attendue pour le 22 mai, avant d’être reportée d’un mois par le gouvernement fédéral.

Le projet d'expansion du pipeline Trans Mountain, acheté par le gouvernement canadien en 2018, vise à tripler sa capacité de transport de bitume vers la côte ouest.

Carte montrant le tracé entre Edmonton et Burnaby

Tracé du projet d'expansion de l'oléoduc TransMountain

Photo : Radio-Canada

Alberta

Politique provinciale