•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’esprit libre de Joan Miró pour la première fois au Québec en 30 ans

Une visiteuse de l'exposition devant trois oeuvres, des toiles, affichées sur un mur de couleur bleue.

L'exposition Miró à Majorque s'ouvre officiellement le 30 mai, mais les membres du musée peuvent profiter d'une journée d'activités spéciales la veille afin de la découvrir avant tout le monde.

Photo : Radio-Canada / Anne-Josée Cameron

Radio-Canada

Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) accueille au cours des prochains mois les oeuvres du peintre et sculpteur de renommée internationale Joan Miró, une première dans la province depuis plus de 30 ans.

De passage à Québec pour l’occasion, le petit-fils de l’artiste souligne que cette exposition consacrée à la période de maturité de Miró, de 1956 à 1981, permet entre autres de découvrir comment l’artiste, né à Barcelone en 1893, s’exprimait à travers différents symboles.

Joan Punyet Miró, historien et auteur, ajoute que les quelque 200 toiles et sculptures de l’exposition montreront à quel point Miró aimait le caractère onirique de l’art.

L'histoire de la poupée du petit-fils du peintre Joan Miró racontée à la journaliste Claudia Genel

« Il a été un homme qui a toujours eu cette façon de travailler qui est libre, par rapport à l’académisme de l’époque, mentionne-t-il. Avec une peinture onirique, du rêve, il voulait se détacher des autres ».

En entrevue à l'émission Première heure, animée par Claude Bernatchez, mercredi matin, Joan Punyet Miró précise que l’exposition présentée à Québec rendra hommage au travail de son grand-père effectué alors qu’il demeurait sur l’île Majorque, en Espagne.

L’artiste s’y est installé à l’âge de 62 ans, raconte son petit-fils, dans l’espoir de fuir les grandes villes et pour répondre à son besoin d’isolement, de silence et de paix. « Il y a vécu les derniers 27 ans de sa vie », se souvient-il.

Joan Miró devant deux ces oeuvres. Il s'agit d'une photo d'archives.

Photo prise le 11 juillet 1981 du peintre catalan Joan Miró, âgé de 88 ans, devant l'une de ses dernières lithographies Espana à Saint-Paul-de-Vence.

Photo : AFP / RALPH GATTI

Il a connu son grand-père jusqu'à l'âge de 15 ans, puisque le grand peintre est mort en 1983, un 25 décembre. C'est vers l'âge de 5 ans qu'il a pris conscience de l'importance de son grand-père, comme les Dali et les Picasso de ce monde. « Je pouvais jouer avec lui et ensuite entrer dans son atelier et découvrir toutes ses oeuvres. »

L’exposition Miró à Majorque est présentée du 30 mai au 8 septembre au MNBAQ, mais une journée spéciale ainsi qu’un vernissage pour les membres du Musée sont organisés mercredi.

Deux oeuvres de Joan Miró de grandes tailles accrochées sur un mur blanc.

La toile intitulée Peinture (à gauche sur la photo) fait partie de la liste des oeuvres à ne pas manquer selon le MNBAQ.

Photo : Radio-Canada / Anne-Josée Cameron

Peinture

Arts