•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un film réalisé par des jeunes en Acadie se distingue

Deux jeunes actrices dans une scène du film se lancent des répliquent dans la cour de l'école

Le film « 17 ans vraiment awkward » montre une jeunesse qui tente de se faire une place dans la société.

Photo : 17 ans vraiment awkward

Radio-Canada

Des jeunes de l'école Mathieu-Martin à Dieppe, au Nouveau-Brunswick, remportent des prix pour leur film intitulé 17 ans vraiment awkward.

Le théâtre et le cinéma passionnent ces jeunes depuis des années. Dans leur film, elles mettent en lumière une réalité de la jeunesse qui tente de se faire une place dans la société.

On voulait couvrir un sujet que plusieurs étudiants avaient vu et vécu à travers leur expérience au secondaire [...] On voulait différents personnages qui passent à travers de différents problèmes pour être capable de toucher plusieurs élèves et [leur dire que] vous n’êtes pas tous seuls, explique Gabrielle Breau, coauteure, comédienne et coréalisatrice.

Gabrielle Breau et Jessyca Lirette en entrevue dans une salle de classe

Gabrielle Breau et Jessyca Lirette sont auteures, comédiennes et réalisatrices du film « 17 ans vraiment awkward ».

Photo : Radio-Canada

L'idée du film est née il y a plus d'un an. Sans vouloir attendre leur diplôme, c'est en 12e année scolaire qu’elles l’ont réalisé. 17 ans vraiment awkward est en somme ce qu'elles ont vécu, ce qu'elles ont observé. Les thèmes abordés résonnent chez les jeunes comme elles.

C'est du stuff que j'avais vu au secondaire. Tout mettre ça dans un film, c'est awkward, affirme Jessyca Lirette, coauteure, comédienne et coréalisatrice.

Les quatre principaux personnages du film subissent une pression de leurs parents. La boulimie pour l’un, l'homophobie pour l'autre. Tous partagent l'incapacité de s'exprimer.

Des messages textes défilent à l'écran sur des images d'élèves dans un couloir de l'école

Le film « 17 ans vraiment awkward » aborde le thème de la pression parentale subie par des jeunes.

Photo : 17 ans vraiment awkward

Quand quelqu’un arrive en pleurant, on ne sait pas quoi dire, on ne sait pas comment réagir. C’est awkward et on va passer au travers. Entre amis et entre personnes, on va parler du problème, souligne Jessyca Lirette.

Elles ont organisé des auditions pour choisir des comédiens. Un jeune professionnel a fait le montage. Le tout incarne la réalité de la jeunesse d'aujourd'hui.

Le film de 27 minutes a remporté quatre prix au récent festival de Ciné Relève à Shediac.

Que notre travail a porté des fruits, à moi, c’était qu’on a atteint notre but. Notre film a réussi à toucher les gens. C'est quelque chose qui s'est fait voir par un assez grand public. C’était juste le fun de voir qu'on a fait ceci pour une raison et on a réalisé notre but, estime Gabrielle Breau.

C’était plus d’écrire pour célébrer que j’avais vécu ça et que j’ai passé au travers de ça. Je suis ici aujourd’hui à cause de ça, ajoute Jessyca Lirette.

Avec une thématique aussi universelle, le film risque de toucher un large public. Et il est maintenant disponible sur YouTube.

Avec les renseignements de Jimena Vergara

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Cinéma