•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Pratto : fermeture d’un bâtiment patrimonial à Percé

Le bâtiment demeurera fermé, mais la Ville de Percé tentera de lui trouver une nouvelle vocation.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) ferme l'édifice, qui appartient à la Ville de Percé, pour des raisons de sécurité.

Le bâtiment patrimonial, situé sur la rue de l’église, servait d’ateliers aux employés municipaux.

La CNESST a décidé d’inspecter le bâtiment à la suite d’une plainte déposée par un employé.

Le bâtiment a été fermé par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail.

Le bâtiment a été fermé par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail.

Photo : Radio-Canada

L’inspection a révélé que le bâtiment comporte des risques pour la sécurité des travailleurs. D’après le porte-parole de la CNESST, Maxime Boucher, les inspecteurs ont détecté de l'eau et des fuites. On a noté aussi, précise M. Boucher, la présence de moisissures. Le plafond du premier étage montrait des signes d’infiltration d’eau et un risque potentiel d’effondrement.

L’accès au bâtiment sera permis lorsque des travaux de réparations auront été réalisés et approuvés par un professionnel, soit un architecte ou un ingénieur, indique le porte-parole de la CNESST.

La mairesse de Percé, Cathy Poirier, ne nie pas que le bâtiment soit en mauvais état. Par contre, elle doute que la sécurité des employés ait été en jeu. C’est évident qu’il y a des infiltrations d’eau dans la toiture. On ne nie pas cela, mais je ne pense pas qu’au plan de la sécurité, on soit à ce niveau de dangerosité là.

Un bâtiment en bois, peint en blanc.

L’inspection a été réalisée à la suite d'une plainte déposée par un employé.

Photo : Radio-Canada

La Ville souhaite donner une nouvelle vocation au bâtiment qui, autrefois, abritait l’école du village. La Municipalité n’a toutefois pas l’intention de réaliser des travaux pour remettre le bâtiment en état à court terme.

D'après un reportage de Bruno Lelièvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Prévention et sécurité