•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Polyfonik 30 : on découvre Isabelle Cliche

Une femme est dehors en petite robe soleil picotée noir et blanc, avec de grosses roses rouges.

Isabelle Cliche, Polyfonicienne pour la première fois en 2019

Photo : Courtoisie Isabelle Cliche

Lyssia Baldini

Cette année, plusieurs anciens ont eu envie de revivre Polyfonik, mais c'est la première fois pour l'artiste Isabelle Cliche. Ces dernières semaines, l'équipe de Radio-Canada s'est amusée avec la Polyfonicienne, pour apprendre à la connaître.

C'est quoi, Polyfonik?

Polyfonik, c'est tout d'abord un programme de formation, un mentorat pour des artistes en musique, mais qui se termine par un concours.

Matthieu Damer, directeur du Centre de développement musical de l'Alberta (CDM), passe plusieurs mois à travailler avec les candidats pour leur donner les outils nécessaires pour acquérir des compétences et atteindre leur plein potentiel.

Le concours de cette année aura lieu le 22 juin. Le grand gagnant représentera l'Alberta à Chant'Ouest et et courra ainsi la chance de se rendre au Festival international de la chanson de Granby.

Voici la Polyfonicienne Isabelle Cliche.

Une femme regarde la caméra.

L'artiste Isabelle Cliche participe pour la première fois à Polyfonik en 2019.

Photo : Courtoisie Isabelle Cliche

Originaire de la ville de Québec, Isabelle est un mélange de bleuets, d'érable et de sensationnalisme. Elle a fait des études au cégep à plusieurs reprises, dans des domaines complètement différents.

J'ai fait des études en comptabilité, en économie, mais aussi en animation et en clown. Et c'est tout au long de ma vie parce que je me dis : plus on apprend, plus on devient meilleur, alors je suis une éternelle étudiante!

Isabelle Cliche, Polyfonicienne

Isabelle a quitté le Québec en mai 2003 pour se retrouver à Banff. Elle a rencontré son amoureux et ils se sont établis depuis à Cochrane, une municipalité à l'ouest de Calgary.

Trois enfants sont assis sur un lit.

De gauche à droite, les jumeaux Cédrik et Émilie, 4 ans, et le grand frère, Félix, qui a 7 ans.

Photo : Courtoisie Isabelle Cliche

Depuis, elle a fondé une famille et se consacre aux jeunes, en offrant des spectacles d'humour et de magie, avec Isabelle La Wonderful.

Isabelle Cliche lors du Carnaval de Saint-Isidore, en 2018.

Photo : Radio-Canada / Brent Roy

Pour vous la faire découvrir, l'équipe de Radio-Canada s'est amusée avec Isabelle en lui donnant une liste de questions parfois farfelues, parfois plus sérieuses, où elle devait remplir des trous.

Voici quelques exemples :

Quand j’étais enfant, mon idole, c’était...

« Moi, j'en ai eu des idoles, je suis une fille à idoles et, même à 40 ans, j'en ai encore plein. Je suis la fan finie de tous les gens que je rencontre. Quand j'ai la chance de rencontrer des artistes, je vais lire sur eux et devenir une fan. Ah, mais il y a aussi Martine St-Clair. Il y a aussi eu Beau Dommage... Je me souviens d'un spectacle dans ma petite ville de Beauport, pour le 350e, on était sur une couverture par terre, je crois que j'avais 4 ou 5 ans. C'était super beau, je les aimais tous! »

Beau Dommage.

Beau Dommage

Photo : ICI Musique

Si je pouvais manger... pour le reste de mes jours.

« Si je pouvais manger du homard jusqu'à la fin de mes jours, avec peut-être comme dessert un cornet de chez Chocolats Favoris, mais juste le petit parce que j'y vais souvent... »

Un homard cuit est posé sur un napperon avec des asperges, des herbes et un citron.

Du homard tous les jours pour la Polyfonicienne Isabelle

Photo : iStock

Mon animal préféré est...

« Moi, j'aime beaucoup la tortue, j'ai deux tatouages de tortue. Et la raison, c'est que la tortue est là depuis toujours, elle était là dans le temps des dinosaures et sera là encore longtemps. Elles sont quasiment éternelles; quand elles ont peur, elles se referment dans leur carapace et quand elles sont prêtes à sortir, elles vont regarder tranquillement et sortir tout doucement. »

Deux photos de tatouages de tortues.

Le tatouage de gauche est le premier d'Isabelle, à 21 ans. Celui de droite a été fait en compagnie de ses soeurs, tout juste avant son départ pour l'Ouest canadien.

Photo : Courtoisie Isabelle Cliche

Si j'avais 1 million de dollars...

« Je ferais exactement ce que je fais en ce moment parce que, dans ma tête, c'est comme si je l'avais déjà, le million de dollars. J'ai trois enfants en santé, j'habite dans une belle maison qu'on a choisie à deux. J'ai un shed où je peux créer (...) Alors, oui, je ferais la même chose. »

Ma couleur préférée, c'est...

« J'ai deux couleurs préférées, le rouge, c'est sûr. Tu sais le rouge, c'est le nez de clown, c'est la bonne humeur, c'est rubis, c'est cancer, je suis née en juillet, c'est ma couleur le rouge. Mais le rose... Le rose, c'est aussi ma couleur, c'est comme un rouge que tu sucé un petit peu longtemps, une couleur bonbon. J'aime ça, c'est une nuance, moi, je peux juste être un ou l'autre. Moi, je suis un clown rouge ou rose et, tu vois, j'aime le rouge et j'aime aussi le rosé... »

L'humoriste Isabelle Cliche.

Isabelle est un clown rouge ou rose.

Photo : www.mcdonaldphoto.ca / Jeff McDonald

Vous avez compris le principe? Eh bien, ça se poursuit dans cette petite vidéo que nous avons préparée pour vous. Voici la Polyfonicienne Isabelle Cliche!

Voici la Polyfonicienne Isabelle Cliche

Et quand nous avons posé nos questions, nous avons découvert que les Polyfoniciens avaient des points en communs! En voici quelques-uns :

  • Isabelle et Sympa : les deux trouvent la musique thérapeutique.
  • Isabelle et Renelle : les deux aiment le vin rouge.

Chaque jour, vous pourrez en apprendre un peu plus sur chaque Polyfonicien. Suivez-les dans leurs nouvelles aventures à Polyfonik!

Polyfonik 30 : notre couverture

Les trois Radio-Canadiens
Lyssia Baldini
Mélisa Cassista
Emilo Avalos

Alberta

Musique