•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rivière des Français atteint un niveau record

Des bâtiments inondés ou sur le point de l'être.

Des bâtiments secondaires des chalets Bryer Lodge, sur le bord de la rivière des Français, ont été endommagés par l’eau.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

Radio-Canada

La mairesse de Rivière des Français, Gisèle Pageau, craint que plus de 1000 résidences de la municipalité ne soient inondées si le niveau de l'eau de la rivière continue d'augmenter, notamment dans des secteurs rarement touchés par la crue des eaux.

L’ouverture des vannes des barrages, pour diminuer le niveau du lac Nipissing, a progressivement créé des inondations au cours de la fin de semaine dans plusieurs secteurs, dont les baies Ranger, Dry Pine et Wolseley, ce qui a poussé la Municipalité à déclarer l’état d’urgence.

Selon Mme Pageau, les trois baies se trouvent dans une zone où des inondations ont lieu à peine une fois par siècle.

Un kayak près d'un escalier, sur le bord d'une rivière.

Les propriétaires de Bryer Lodge, dans la baie Wolseley, ont dû enlever presque tous leurs quais, en raison du niveau trop élevé de l’eau.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

Au départ, le ministère fédéral des Services publics et de l’Approvisionnement voulait augmenter le débit sortant des barrages de 100 centimères cubes par seconde, mais il a finalement accepté de limiter l’augmentation à 40 centimètres cubes par seconde.

Ça serait un désastre, raconte Mme Pageau. Même à 40 [centimètres cubes par seconde], ça a fait un effet sérieux dans les trois secteurs.

Environ une centaine de résidences sont touchées jusqu’à maintenant.

La crue devrait atteindre la baie Baker d’ici mardi après-midi.

Gisèle Pageau demande à Services publics et Approvisionnement Canada de ne pas ouvrir davantage les vannes de ses barrages pendant au moins une semaine, le temps que la situation se stabilise dans sa municipalité.

Une femme devant une pile de sacs de sable.

La mairesse, Gisèle Pageau, craint que plus de 1000 résidences ne soient inondées si le niveau de l’eau continue d’augmenter.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Projean

Ce ministère prend les décisions sur la gestion des eaux du lac Nipissing et de la rivière des Français ainsi que sur des barrages en amont de la rivière.

On lui a répondu que la situation sera réévaluée au jour le jour.

Deux hommes en train de pelleter du sable pour le placer dans des sacs que deux autres personnes tiennent ouverts.

Des pompiers forestiers du ministère des Richesses naturelles et des Forêts remplissent des sacs de sable dans le secteur d'Alban.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

Le personnel de la Municipalité est sur un pied d’alerte et tente de se préparer à une nouvelle montée du niveau de la rivière. Si tel était le cas, des évacuations seraient nécessaires.

La Ville a fait appel à des bénévoles et des pompiers forestiers pour remplir des sacs de sable et aider à les installer chez les résidents dont la propriété est menacée par la crue.

Avec les informations de Mathieu Grégoire

Nord de l'Ontario

Incidents et catastrophes naturelles