•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Game of Thrones : les larmes de Kit Harington en découvrant le scénario final

Un homme et une femme se regardent.

Une scène de l'épisode final

Photo : HBO

Radio-Canada

La production de Trône de fer (Game of Thrones) n'allait pas laisser les admirateurs de la série sur leur faim. Après la diffusion du dernier épisode de la série, ils ont eu droit à un documentaire, The Last Watch, sur les coulisses de la saison finale, notamment la première lecture du scénario.

Attention aux divulgâcheurs : si vous n’avez pas vu les épisodes finaux de la saison 8, ne lisez pas ce texte.

On voit notamment la stupeur de Kit Harington lorsqu’il apprend que son personnage, Jon Snow, tuera sa douce, Daenerys Targaryen, jouée par Emilia Clarke. Tous les acteurs, sauf Kit Harington, avaient lu le scénario quelques jours avant.

D’ailleurs, Emilia Clarke regarde Kit Harington en grimaçant et en hochant la tête. Puis, elle glisse sur sa chaise alors que ce dernier laisse échapper des larmes.

L'homme se prend la tête dans les mains.

L'acteur Kit Harington découvre ce que fera son personnage, Jon Snow, dans la dernière scène de Game of Thrones.

Photo : HBO

Toutefois, ce qui est la dernière scène de la série n’a pas été la dernière de Kit Harington lors du tournage, qui ne suivait pas la chronologie de l'histoire. Sa dernière scène était plutôt celle où Grey Worm s'apprête à exécuter les soldats des Lannister et que Jon tente de l'en empêcher. Encore là, Kit Harington a versé des larmes en s’adressant aux personnes sur le plateau. « Cette série a été ma vie. Ce sera toujours la plus grande chose que j'aurai faite dans ma vie. »

Dans ce documentaire, on apprend aussi que la capitale de Westeros a été reproduite sur un plateau de tournage, à Belfast, ce qui a nécessité sept mois de travail pour l’équipe de production. De plus, la mort de Ser Jorah ne s’est pas déroulée sur un sol rempli de cadavres, mais tout simplement sur une table.

Par ailleurs, plusieurs faux indices ont été semés par la production pour induire en erreur les admirateurs qui traquaient l’équipe sur les lieux de tournage. Ainsi, quelques acteurs ont été envoyés à Séville, en Espagne, alors qu’ils ne devaient pas tourner.

Finalement, on apprend aussi dans ce documentaire que le travail de l’une des membres de l’équipe était de surveiller la perruque que portait Emilia Clarke. Personne ne sera surpris d’apprendre que ses fameuses tresses blondes n’étaient pas réelles. « Ce sont les plus beaux cheveux que j'aurai eus », a déclaré l’actrice.

Avec les informations de premiere.fr, et RTL

Séries télé

Arts