•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Adolescent happé à mort : la conductrice accusée de délit de fuite

Lison Asselin est escortée par un constable spécial à son arrivée au palais de justice de La Malbaie.

Lison Asselin à son arrivée au palais de justice de La Malbaie

Photo : Radio-Canada

Louis Gagné

La conductrice de la voiture qui a happé mortellement un adolescent de 14 ans, jeudi dernier, à Saint-Urbain, dans la région de Charlevoix, a été accusée de délit de fuite lundi. Un homme a pour sa part été accusé d'entrave à la justice.

Lison Asselin et Guillaume Dufour ont comparu en début d’après-midi au palais de justice de La Malbaie.

La femme de 40 ans a été accusée d’avoir omis de s’arrêter à la suite d’un accident ayant entraîné la mort, une infraction passible d’emprisonnement à perpétuité. Lison Asselin demeure détenue. Elle reviendra en cour le 3 juin pour son enquête sur remise en liberté.

Dufour, 43 ans, a été accusé d'avoir tenté d'entraver, de détourner ou de contrecarrer le cours de la justice en cachant un élément matériel. Un acte criminel passible d’un emprisonnement maximal de 10 ans. Il a été remis en liberté et reviendra devant le tribunal le 3 juillet.

Guillaume Dufour, menottes aux poignets, à son arrivée au palais de justice de La Malbaie

Guillaume Dufour a été accusé d’entrave à la justice.

Photo : Radio-Canada

Cycliste happé

Vers 21 h 30 jeudi dernier, les deux accusés circulaient sur la route Saint-Édouard, à Saint-Urbain, lorsque la voiture à bord de laquelle ils se trouvaient a happé un cycliste de 14 ans.

L’adolescent, qui était avec deux amis, aurait été projeté sur le terrain d'une résidence sous la force de l’impact.

Il a été transféré dans un hôpital de Québec peu après l'accident.

La Sûreté du Québec a annoncé lundi matin que l’adolescent avait succombé à ses blessures.

La route 381, dans Charlevoix

La collision est survenue sur la route 381, à Saint-Urbain.

Photo : Radio-Canada / Sébastien Vachon

Soutien psychologique

Le jeune homme fréquentait le Centre éducatif Saint-Aubin, situé à Baie-Saint-Paul. Il était sur le point de terminer sa deuxième année du secondaire.

Dès vendredi, une équipe de spécialistes s’était rendue sur place afin d’offrir du soutien psychologique aux élèves et au personnel enseignant.

L’équipe constituée de psychologues et de psychoéducateurs était de retour à l’école lundi. À la suite de l’annonce du décès de l’adolescent, le mode « veille de deuil » a été activé.

Avec les informations de Nahila Bendali et Nicolas Vigneault

Mise au point :

Une première version de ce texte mentionnait que Guillaume Dufour était passager à bord de la voiture conduite par Lison Asselin. La Sûreté du Québec n’est toutefois pas en mesure de confirmer cette information. Elle a donc été retirée du texte original par souci d’exactitude.

Accident de la route

Justice et faits divers