•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opération de dynamitage raté à Ascot Corner : l'entreprise s'explique

Les projectiles ont  été projetés à plusieurs dizaines de mètres du lieu de dynamitage.
Les projectiles ont été projetés à plusieurs dizaines de mètres du lieu de dynamitage. Photo: Pierre Gagné
Radio-Canada

L'entreprise Dynamitage Desrochers a réagi pour la première fois depuis l'opération de dynamitage ratée à Ascot Corner, jeudi dernier.

Les propriétaires ont publié un long message sur leur page Facebook où ils se disent extrêmement désolés et troublés des dommages et matériels causés aux personnes qui se trouvaient dans le secteur lors de l'incident.

Ils écrivent que l'incident est dû « à une mauvaise formation de la géologie du sol ce qui a mal fait performer [sic] la précision de notre sautage ».

L'entreprise soutient effectuer près de 5000 sautages par année, dont « 75 % en milieu urbain très rapproché ».

Ils affirment leur offrir tout le support demandé.

Plusieurs pierres, qui avaient parfois la taille d'un ballon de football, ont été projetées dans les airs et ont endommagé sérieusement des voitures et des commerces. Personne n'a été blessé, mais une femme a subi un choc nerveux.

L'entreprise affirme collaborer avec les autorités concernées pour élucider ce qui a bien pu se produire. Elle affirme aussi avoir subi de graves dommages matériels lors du dynamitage.

Une enquête de la CNESST est en cours.

Estrie

Accidents et catastrophes