•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Autriche : le chancelier Kurz renversé par le Parlement

Sebastian Kurz, le chancelier autrichien, en train de serrer des main

Le chancelier autrichien a été destitué lors d'un vote de défiance.

Photo : Reuters / Leonhard Foeger

Agence France-Presse

Le chancelier conservateur autrichien Sebastian Kurz a été renversé lundi par un vote des principaux partis d'opposition, dix jours après le scandale de l'Ibizagate qui a fait voler en éclat sa coalition avec l'extrême droite.

Ce vote sans précédent dans l'histoire de la République d'Autriche a été obtenu notamment avec les voix des sociaux-démocrates et du parti nationaliste FPÖ, dont le chef avait été contraint de démissionner de son poste de vice-chancelier à la suite de ce scandale.

Les résultats ont été proclamés par la vice-présidente du Parlement, Doris Bures, qui n'a toutefois pas chiffré les suffrages.

La coalition droite-extrême droite au pouvoir en Autriche a explosé il y a une semaine après la diffusion d'une vidéo compromettante pour le FPÖ et des législatives anticipées sont prévues en septembre.

On pouvait y voir Heinz-Christian Strache, le président du FPÖ, s'adresser à une femme se présentant comme la nièce de l'oligarque russe Igor Makarov. M Strache se montrait prêt à lui offrir d'importants marchés publics en échange de financements illégaux.

Politique internationale

International