•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La montée des eaux, les vagues et le vent, une combinaison dangereuse au bord du lac Ontario

Des sacs de sable sur une des îles de Toronto et le centre-ville au loin
Le niveau d'eau du lac Ontario s'approche de celui de 2017. Photo: La Presse canadienne / Nathan Denette
Radio-Canada

L'Office de la protection de la nature de la région de Toronto met la population en garde contre les risques causés par le niveau d'eau élevé du lac Ontario.

L’eau atteint 75,86 m au-dessus du niveau de la mer, environ 7 cm de moins que le niveau record de 2017.

Rehana Rajabali, de l’Office, appelle à la prudence sur les rives, particulièrement lorsque les vagues et le vent sont forts.

Elle presse les randonneurs de faire attention et de ne pas s’aventurer sur les sentiers fermés, en raison des risques d’érosion.

La crue va se produire d’ici 7 à 10 jours, dit-elle, mais le niveau d’eau va vraisemblablement demeurer élevé pendant longtemps.

Advenant une tempête, comme celles de jeudi et de samedi, le niveau d’eau baissera très lentement, explique Mme Rajabali. Selon Environnement Canada, 28 mm de pluie sont tombés à Toronto samedi.

Le risque d’inondation est particulièrement élevé dans les îles de Toronto.

Selon le conseiller municipal Joe Cressy, 5000 sacs de sable ont été empilés depuis vendredi. Demain, la Ville en apportera 5000 de plus et installera quatre pompes supplémentaires.

L’appel à la prudence de l’Office de la protection de la nature s’applique aussi aux cours d’eau de la région de Toronto. De l’eau s’est accumulée dans de nombreux parcs.

Il y a également des risques de glissements de terrain aux Falaises de Scarborough.

Environnement Canada prévoit de la pluie à Toronto de mardi à jeudi.

Avec les informations de Muriel Draaisma de CBC

Toronto

Accidents et catastrophes