•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Droit à l'avortement : des femmes manifestent devant le consulat américain

Des manifestantes devant le consulat américain à Montréal. Photo: Radio-Canada
Michel Marsolais

Des femmes ont manifesté dimanche dans les rues de Montréal pour défendre le droit à l'avortement qui semble menacé aux États-Unis. La manifestation s'est terminée par une vigile devant le consulat américain.

Les nouvelles restrictions en matière d'avortement dans plusieurs États américains ont envoyé une onde de choc aux femmes et des craintes se font sentir au Canada.

À Montréal, environ 200 femmes ont manifesté pour soutenir le droit à l'avortement des Américaines et pour rappeler qu'au Québec, décriminaliser l'avortement a nécessité une longue bataille.

Un combat qui s'est terminé à la fin des années 80 par une victoire du Dr Henry Morgentaler et le fameux procès de Chantal Daigle, dont le conjoint voulait empêcher l’avortement.

Nos mères, nos grand-mères ont déjà combattu pour ça. On ne veut pas que ça revienne. Oui, on veut appuyer les femmes américaines, mais aussi montrer au gouvernement que ça ne s'en vient pas ici.

Une manifestante

« Le débat est clos. On ne veut plus en entendre parler », dit une autre participante.

Influence américaine

Plusieurs craignent que le mouvement anti-choix ne gagne du terrain au Canada sous l’influence américaine.

Il y a des élections qui s'en viennent et le Parti conservateur risque d'être au pouvoir. On sait bien leur opinion là-dessus. Il y a des députés qui sont pro-vie et qui risquent de rouvrir le débat.

Une manifestante

Un militant anti-choix a d’ailleurs tenté de s'imposer dans l'événement et a interpellé les manifestantes qui se trouvaient alors devant l’Hôtel de Ville. Il n'a pas été bien reçu et a été escorté à bonne distance.

Faut pas prendre pour acquis ce que l'on a juste parce que ça fonctionne en ce moment. On ne peut pas s'asseoir sur nos lauriers.

Une manifestante

La marche s'est terminée par une vigile devant le consulat américain.

Avec une majorité de juges conservateurs à la Cour suprême américaine, les républicains religieux tentent d'infirmer le fameux jugement Roe vs Wade qui légalise l'avortement aux États-Unis.

Pour de nombreuses femmes, tout recul sur l’accès à l'avortement rappelle douloureusement que leurs droits ne sont jamais totalement acquis.

Il y a 21 200 interruptions volontaires de grossesse par année au Québec. Ce chiffre est en baisse constante depuis 15 ans. Cela s’explique par un emploi plus généralisé des contraceptifs, notamment du stérilet, et une baisse du nombre de femmes en âge de procréer.

Grand Montréal

Avortement