•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Combat des Crevier : un concert pour remercier Sainte-Anne

Un orchestre joue dans une église devant des spectateurs.
En tant que violoniste soliste, Gilles Crevier considère qu'organiser un concert était une façon personnelle de remercier la communauté de Sainte-Anne. Photo: Radio-Canada / Chloé Dioré de Périgny
Chloé Dioré de Périgny

La famille Crevier a organisé dimanche soir un concert gratuit avec le Winnipeg Pops Orchestra à l'église de Sainte-Anne pour remercier la communauté de l'avoir soutenue dans son combat.

Nous n’aurions pas été là aujourd’hui sans le soutien de la communauté et de l’orchestre. On a reçu tellement d’amour et de soutien, c’est ma façon personnelle de leur dire merci, déclare Gilles Crevier.

Depuis trois ans, sa femme, Bridget Crevier, souffre du syndrome douloureux régional complexe, un trouble neurologique rare.

Elle a retrouvé sa mobilité après s’être fait amputer le pied en novembre dernier, mais pour elle, le fait de passer deux ans sans marcher avec six enfants et un mari travaillant à temps plein n’a pas été facile.

On a reçu l’appui de la communauté scolaire, on venait nous apporter des repas, des paniers de Noël, il y a des gens qui venaient nous demander s’ils pouvaient s’occuper des tâches autour de la maison, mentionne Gilles Crevier, encore ému du soutien offert à sa famille par la communauté de Sainte-Anne.

Le Winnipeg Pops Orchestra, dont il fait partie depuis 11 ans, a également démarré une campagne de financement l'année dernière pour aider le couple à faire face à leur nouvelle réalité.

C’est ainsi que la fourgonnette aménagée de Bridget a pu être achetée et qu'une rampe a pu être construite devant la maison des Crevier. On est venu nous aider pour aménager la terrasse pour que je puisse rentrer et sortir de la maison. J’étais pas mal prise en dedans tout le temps avant, dit Bridget Crevier.

Ce n’était pas facile pour les enfants non plus, leurs professeurs [nous] ont aidé à leur parler, à faire comprendre à leurs amis ce qu’il se passait et [à] augmenter le niveau d’empathie dans la classe, ajoute-t-elle.

Une femme, dont pied droit est remplacé par une prothèse, marche avec une canne sur une rampe en bois.En octobre 2018, Bridget Crevier a accepté qu'on lui ampute le pied droit. Depuis, elle a retrouvé une certaine mobilité et son indépendance. Photo : Radio-Canada

Un événement pour boucler la boucle

Dimanche soir, le concert à l’église de Sainte-Anne a eu lieu sous la direction de Gilles Crevier et a duré deux heures. Le musicien s'est dit très reconnaissant que le Winnipeg Pops Orchestra se déplace pour l’occasion.

Ce sont des bénévoles. Ils ont un travail et des obligations, mais ils font ça parce qu’ils aiment jouer de la musique, se réjouit-il.

Aujourd’hui, Bridget Crevier va beaucoup mieux. Elle soutient que ce concert représente la fin d’un chapitre, mais marque surtout le début d’autre chose.

On a appris à travers tout ça à vivre le moment présent, à ne pas prendre pour acquis que la santé restera pour toujours. Nous sommes contents du résultat de l’amputation, c’est la meilleure chose qu’on aurait jamais souhaitée, conclut à son tour Gilles Crevier.

Manitoba

Musique