•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La cavale d'un prédateur sexuel dangereux en Nouvelle-Écosse est terminée

Voiture de police.
La police a retrouvé le prédateur sexuel qui s'était évadé dans la région d'Halifax. Photo: Getty Images / Viorel Margineanu
Radio-Canada

Un prédateur sexuel que la police d'Halifax décrit comme présentant un « risque élevé » de récidive a finalement été arrêté sans incident, dimanche à Dartmouth en Nouvelle-Écosse, après une cavale de quelques heures.

Les autorités avaient été informées de l'évasion de Joshua James Turner, un homme de 35 ans qui purge une sentence pour deux agressions sexuelles, vers 9 h dimanche matin par des responsables du Centre correctionnel communautaire Jamieson, à Dartmouth dans la grande région d'Halifax.

Photo d'identité judiciaire de Joshua James Turner.Agrandir l’imageLa police considère que Joshua James Turner présente un haut risque de récidive. Photo : Police régionale d'Halifax

En 2015, Turner avait été condamné à six ans de prison pour avoir agressé sexuellement deux femmes, qu'il avait menacées avec des ciseaux et séquestrées dans un cabinet de dentiste de Winnipeg en 2013.

Comptant déjà plusieurs condamnations pour des crimes sexuels, il avait alors été désigné délinquant à contrôler.

La police recommandait au public de ne pas interagir avec le suspect et de communiquer avec le service 911.

Nouvelle-Écosse

Crime sexuel