•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de voies réservées réclamées pour les cyclistes de Toronto

Photo d'une fillette qui roule sur la piste cyclable devant son frère et son père.

Un père et ses enfants empruntent la piste cyclable de la rue Bloor.

Photo : Radio-Canada / John Rieti

Jean-François Morissette

Alors que le mois du vélo s'amorce en Ontario et que le nombre de cyclistes continue d'augmenter à Toronto, la question de la sécurité demeure préoccupante, selon des experts.

Toronto célèbre lundi le 30e anniversaire de la journée au travail à vélo, une initiative de Cycle Toronto pour encourager plus de Torontois à se rendre au travail à vélo.

Toutefois, malgré la popularité grandissante du vélo au centre-ville de Toronto, le nombre de cyclistes diminue lorsqu’on s’éloigne du centre urbain, faute de voies réservées pour se déplacer.

Selon Jared Kolb, directeur général de Cycle Toronto, la protection des voies cyclables est primordiale pour encourager les Torontois à utiliser leur vélo.

C’est de plus en plus sécuritaire de se déplacer à vélo à Toronto, mais est-ce que c’est suffisamment sécuritaire? Absolument pas, dit M. Kolb.

Il y a encore beaucoup de travail à faire afin de créer un réseau cyclable composé uniquement de voies réservées à Toronto.

Jared Kolb, directeur général de Cycle Toronto
Un homme en entrevue avec un casque de vélo sous le bras.

Jared Kolb, directeur général de Cycle Toronto

Photo : Radio-Canada

M. Kolb ajoute que la volonté de la Municipalité de réduire les risques pour les cyclistes est essentielle pour augmenter la sécurité à vélo dans la Ville Reine.

Une progression lente

Pour Albert Koehl, avocat et fondateur du groupe Bells on Bloor, Toronto doit investir davantage dans ses voies cyclables.

Les infrastructures cyclables de Toronto sont loin de celles comme Montréal, où 90 kilomètres de nouvelles voies ont été aménagés au cours des trois dernières années, a-t-il récemment expliqué dans une lettre ouverte envoyée à la Ville de Toronto.

En fait, 40 ans après [l’ouverture de] notre première piste cyclable, il n’y a des pistes cyclables que sur 2 % des routes de Toronto et nous sommes encore loin d’avoir un réseau cyclable cohérent, souligne-t-il.

M. Koehl trouve la situation inquiétante alors que cinq cyclistes ont perdu la vie à la suite d’accidents à Toronto.

Un homme sur un vélo.

Albert Koehl, avocat et fondateur du groupe Bells on Bloor

Photo : Radio-Canada

Montréal est la seule ville de l'Amérique du Nord à avoir trouvé sa place parmi les 20 premières de l’indice Copenhagenize, un palmarès des villes en matière voies cyclables, en 2017.

Comparativement à Montréal, le réseau cyclable de Toronto est à la traîne, particulièrement en ce qui concerne les installations cyclables sur rue, apprend-on d’ailleurs dans le palmarès rédigé par l’organisme Copenhagenize Design.

Plan de dix ans

En 2016, le conseil municipal de Toronto a approuvé les grandes lignes d’un plan de dix ans pour développer le réseau cyclable. Toutefois, les projets d’infrastructure doivent être approuvés individuellement par la Ville Reine.

Une cycliste à l'intersection des rues Adelaide et John.

Une cycliste à l'intersection des rues Adelaide et John

Photo : Radio-Canada / Annie Poulin

Selon les dernières données fournies par Toronto, il y a 273 kilomètres de voies cyclables réservées sur le territoire de la municipalité et 314 kilomètres de voies partagées par les automobiles et les vélos.

Villes favorables au vélo, selon la coalition Share the Road

Médaillées d’or

  • Ottawa
  • Toronto
  • Waterloo

Médaillées d’argent

  • Guelph
  • Hamilton
  • Ajax
  • Peterborough

Médaillées de bronze

  • Belleville
  • Brampton
  • Caledon
  • Collingwood
  • Cobourg
  • Caledon
  • Essex
  • London
  • Kingston
  • Mississauga
  • Oshawa
  • Windsor
  • Thunder Bay

La journée mondiale du vélo aura lieu le 3 juin.

Toronto

Cyclisme