•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le marché immobilier à Saint-Jean pourrait raviver l’économie de T.-N.-L.

Une rue et des maisons colorées à Saint-Jean de Terre-Neuve.
On observe qu'il y a moins de nouvelles constructions de maisons à Saint-Jean. Photo: Getty Images / Bob Hilscher
Marielle Guimond

Selon un économiste de la firme Moody Analytics, les prix des maisons et la baisse récente du taux de chômage pourraient, d'ici quelques années, ranimer l'économie de la province au ralenti depuis quelques années.

Lueur d’espoir pour l’économie à Terre-Neuve-et-Labrador. La firme financière canadienne Moody Analytics anticipe que le prix des maisons va augmenter de 6 % au courant des prochaines années.

Cette hausse, jumelée à l’augmentation actuelle du nombre de travailleurs sur le marché du travail, est de bon augure pour l’économie de la province, annonce le directeur de la firme Andres Carbacho-Burgos.

Le taux de chômage et le marché du travail à Saint-Jean se sont considérablement améliorés au courant des derniers mois, et nous nous attendons à ce qu'ils demeurent ainsi pendant au moins deux ans.

Andres Carbacho-Burgos, directeur et économiste en chef de la section logement chez Moody Analytics

Marché immobilier cyclique

Les Terre-Neuviens devront toutefois s’armer de patience puisque présentement la valeur immobilière des maisons demeure sous les tendances du marché.

Maintenant, les maisons coûtent moins de 300 000$, c’est une baisse de plus de 10%.

Andres Carbacho-Burgos, directeur et économiste en chef de la section logement chez Moody Analytics

En 2015, une maison familiale valait 340 000$. Monsieur Carbacho-Burgos soutient qu’à la lecture de ces chiffres, une observation est indéniable: le marché est en deçà de la tendance canadienne.

On explique cette dépréciation, entre autres, par le nombre élevé de maisons à vendre à Saint-Jean, faisant en sorte que leur valeur chute.

Lorsque les prix des maisons sont inférieurs à ce que nous calculons comme une tendance, des mécanismes de correction, tel un ralentissement dans la construction diminue l'offre de maisons, dit-il.

Cette baisse de l’offre de maisons a pour effet d’augmenter la valeur de celles sur le marché.

Effectivement, la firme Moody Analytics remarque un déclin de la construction de nouvelles maisons à Saint-Jean confirmant ainsi que le marché immobilier va reprendre la vigueur éventuellement.

Taux de chômage à la baisse

Monsieur Carbacho-Burgos indique que le taux de chômage dans la capitale de la province était d'environ 9 % entre 2016 et la fin de l’année 2018. Maintenant, il est inférieur à 8 % et devrait prochainement baisser, avance-t-il.

Un bas taux de chômage signifie qu’il y a plus de citoyens sur le marché du travail qui gagnent des revenus et qui forcément dépensent plus.

Ce pouvoir de consommation a un impact positif sur le marché immobilier.

Avec les informations de CBC News.

Terre-Neuve-et-Labrador

Immobilier