•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto en liesse après la victoire des Raptors

Des partisans célèbrent la victoire des Raptors de Toronto.

La foule rassemblée au centre-ville de Toronto a fêté bruyamment la victoire de ses Raptors.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada

Confettis, coups de klaxons et cris de joie : le tout Toronto était en liesse, samedi soir, à la suite de la victoire des Raptors, lors du sixième match de la demi-finale de l'Est de la National Basketball Association (NBA). Avec ce gain de 100 à 94 contre les Bucks de Milwaukee, les joueurs de la Ville reine accèdent pour la première fois à la finale de la ligue.

L'épais brouillard qui recouvrait en partie la métropole ontarienne n'a en rien tempéré les ardeurs des amateurs : avant même le dernier coup de sifflet, les milliers de personnes rassemblées sur le Maple Leaf Square sautaient sur place, s'étreignaient et criaient leur joie de voir leur équipe marquer d'une pierre blanche cette saison 2018-2019.

Parmi cette foule, rassemblée autant à l'extérieur qu'à l'intérieur de l'aréna où se disputait le match potentiellement décisif, une mer de chandails, casquettes et autres vêtements rouges, la couleur de l'équipe. Le maire de Toronto, John Tory, était d'ailleurs du nombre.

« Nous avons gagné! Et maintenant, nous irons chercher le championnat! C'est un avertissement pour Golden State! », a lancé un partisan, ivre de joie. Les Raptors doivent effectivement affronter les champions en titre, les Golden State Warriors d'Oakland, en Californie, dès la semaine prochaine.

Des confettis pleuvent sur une foule rassemblée pour célébrer la victoire des Raptors de Toronto.

L'heure était aux réjouissances, au centre-ville de Toronto, après la victoire des Raptors.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Partout, on pouvait entendre « We the North », le slogan des Raptors. Des notes de chansons de Drake s'échappaient aussi, ici et là, des voitures qui passaient au ralenti, près des groupes de spectateurs.

La vedette torontoise, fière partisane de l'équipe de basketball, était d'ailleurs de retour sur les lignes de côté pour le match de samedi, et ses gesticulations passionnées ont bien souvent attiré l'oeil des caméras.

Malgré la foule dense présente dans le centre-ville de Toronto, la police n'avait pas fait état, aux petites heures du matin, dimanche, de quelque débordement que ce soit. « Veuillez vous assurer de demeurer attentifs, courtois et en sécurité alors que nous encourageons notre équipe locale », a tweeté le service de police un peu plus tôt dans la soirée.

Basketball

Sports