•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femme paraplégique réalise son rêve de remonter à moto

Camille René, 24 ans, était passagère d’une motocyclette à l’occasion d’une promenade organisée par le regroupement Dégénération à laquelle ont pris part près de 500 motocyclistes. Les participants ont effectué le trajet entre Saint-Louis-de-Blandford et Bécancour.

Camille René, 24 ans, était passagère d’une motocyclette à l’occasion d’une promenade organisée par le regroupement Dégénération à laquelle ont pris part près de 500 motocyclistes. Les participants ont effectué le trajet entre Saint-Louis-de-Blandford et Bécancour.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une jeune femme de Saint-Léonard-d'Aston a finalement réalisé son rêve, samedi, de remonter à moto après un accident de motoneige qui l'a laissée paraplégique en février 2018.

Un texte de Sébastien St-Onge

Camille René, 24 ans, était passagère d’une motocyclette à l’occasion d’une promenade organisée par le regroupement Dégénération à laquelle ont pris part près de 500 motocyclistes. Les participants ont effectué le trajet entre Saint-Louis-de-Blandford et Bécancour.

Les profits de l’événement seront remis à la jeune femme pour l’aider à financer les modifications apportées à sa motocyclette pour l'adapter à sa condition. Ces modifications sont estimées à environ 6000 $.

En février 2018, la jeune femme, aujourd’hui âgée de 24 ans, roulait à basse vitesse en motoneige dans la cour arrière de la maison de sa meilleure amie lorsque l’accident est survenu.

Le diagnostic est sans appel : elle ne pourra plus jamais marcher.

Je me suis dit, tu sais, ma vie n'est pas finie. J’ai essayé de trouver plein de projets, j’ai essayé plein de sports. Je veux foncer dans la vie. Justement, on dirait que c’est une deuxième chance que la vie me donne, dit-elle avec le sourire.

Aujourd’hui, sa résilience lui permet de mordre pleinement dans la vie et de pratiquer à nouveau une de ses passions.

La sensation que ça donne de faire de la moto, c’est tellement le fun. Ça donne vraiment une liberté que j’avais perdue et que là je vais avoir , poursuit-elle.

Avec l’aide de deux bons samaritains, Johnny Bélanger et Sylvain Tanguay, sa Harley-Davidson adaptée à sa condition sera prête sous peu.

C’est vraiment sa résilience qui m’a frappé le plus, sa joie de vivre. Son handicap ne l’arrête pas. C’est le contraire même, on dirait qu’elle a des ailes maintenant, explique M. Bélanger, représentant aux ventes chez Bécancour Harley-Davidson.

Camille René qui tire sur des poids pour muscler son bras dans un gym de Drummondville

Camille René est paralysée du milieu de son ventre au bout des orteils.

Photo : Radio-Canada / Josée Duchame

Je savais qu’elle avait son rêve de remonter en moto. Moi, étant donné que je travaille là-dedans et que je suis capable de les modifier, je me suis dit que j’allais l’aider à faire son rêve, ajoute-t-il visiblement touché par la persévérance de Camille René.

Le mécanisme qui sera installé sur la moto de Camille sera adapté par l’entreprise Trans-moto. Harley-Davidson se chargera ensuite de certaines autres modifications comme la pose de prises permettant à la jeune femme de freiner et de changer de vitesse avec ses mains. Une place pour transporter son fauteuil roulant sera aussi ajoutée.

La moto de Camille sera prête d’ici quelques semaines. Elle compte prendre la direction du Nouveau-Brunswick, de la Gaspésie ou « n’importe où. Une grosse ride », dit-elle.

Mauricie et Centre du Québec

Société