•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Saguenéen de 65 ans emprisonné à Oman

André Gauthier est emprisonné à Oman depuis trois mois. Photo: Radio-Canada/Courtoisie
Radio-Canada

Ancien conseiller pour des compagnies aurifères au Moyen-Orient, André Gauthier est emprisonné à Oman depuis trois mois pour une affaire de fraude présumée de plusieurs millions de dollars. Affaires mondiales Canada dit suivre le dossier et fournir des services consulaires au détenu.

L’histoire de M. Gauthier commence en 2013, lorsqu'il participe à la mise sur pied de l’entreprise Gold AE aux Émirats arabes unis. Selon sa famille, le Saguenéen originaire de La Baie aurait découvert par la suite des irrégularités financières dans les activités de l’entreprise, ce qu'il aurait dénoncé.

D'anciens collaborateurs lui auraient cependant fait porter le chapeau, faisant en sorte qu'il aurait été lui-même accusé en 2015 aux Émirats arabes unis de fraude totalisant 30 millions de dollars.

Relâché le temps de la procédure d’appel, il aurait réussi à obtenir des documents officiels lui permettant de se rendre à Oman pour ensuite regagner le Canada.

Or, ses proches disent qu'il a été à nouveau arrêté à Oman, où il est emprisonné depuis trois mois, dans l'attente de son transfert aux Émirats arabes unis.

Au Canada, le député fédéral conservateur de Chicoutimi-Le Fjord, Richard Martel, a décidé d’interpeller la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland.

« Il faut absolument le rapatrier au Canada », soutient le député. « Il faut s’en occuper sérieusement. »

Or, Affaires mondiales Canada a indiqué dans un courriel être au courant qu'un citoyen canadien est détenu à Oman.

Les fonctionnaires du gouvernement du Canada suivent de près le dossier et des services consulaires sont fournis au citoyen canadien et à sa famille au Canada. Pam Goldsmith-Jones, la secrétaire parlementaire, travaille activement sur ce dossier et l’a soulevé directement avec des représentants du gouvernement d’Oman.

Affaires mondiales Canada

Dans une correspondance avec sa famille, André Gauthier assure pour sa part qu'il préfère « mourir que de retourner à Dubaï ».

« Ma plus grande inquiétude, c’est qu’il se retrouve en prison à Dubaï », affirme son fils aîné.

« Un des plus gros scandales de l’histoire des Émirats arabes unis »

Représenté par une avocate de Detained in Dubai, le Saguenéen se retrouverait au cœur de « l’un des plus gros scandales de l’histoire des Émirats arabes unis », selon son avocate.

« Si [André Gauthier] est rapatrié pour prendre le blâme, ce sera le plus grand échec judiciaire que ce pays a jamais commis », estime Radha Stirling.

« André Gauthier devrait être félicité d’avoir découvert la fraude commise par l’ancienne administration de Gold AE et d'avoir ainsi évité la perte de millions d'autres dollars d'investisseurs », ajoute son avocate.

« Au lieu de ça, les Émirats arabes unis essaient d’en faire le bouc émissaire de ce scandale. Les Émirats arabes unis devraient retirer leur demande d’extradition et le Canada doit exercer un effort diplomatique soutenu, tant avec les Émirats qu’avec Oman, pour le ramener à la maison. »

En entrevue à ICI RDI, le frère d'André Gauthier, Normand, affirme que la justice émiratie s'en est prise au Québécois puisque « tous les principaux responsables [de l'entreprise] ont quitté le pays ».

« André est demeuré pour Dubaï le seul et unique représentant de cette compagnie, ce qui fait qu'il porte le fardeau pour la justice », explique Normand Gauthier.

Corruption et collusion

Justice et faits divers