•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

EN CHIFFRES – La Fin de semaine des courses à Ottawa

Vue aérienne de coureurs dans la rue lors d'une compétition.

Plus de 30 000 personnes sont inscrites aux diverses épreuves de la fin de semaine des courses à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Nicole Chiasson

Dominique Degré

Des dizaines de milliers de coureurs et de spectateurs foulent les rues de la capitale fédérale dans le cadre de la Fin de semaine des courses Tamarack. Voici un aperçu en chiffres du week-end qui regroupe à la fois des athlètes et des amateurs de course à pied de tous les âges.

Selon les organisateurs, ce sont quelque 3500 coureurs qui prendront part au marathon de dimanche. C’est là une augmentation par rapport à l’épreuve de 2018, où 2832 personnes ont franchi la ligne de départ.

Le marathon d’Ottawa et la course de 10 kilomètres figurent parmi les courses Label d’or de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (AIFA), et ne manquent donc pas d’attirer des coureurs chevronnés du monde entier. Selon Annie Boucher, responsable des communications pour l'événement, environ la moitié de tous les participants viennent de l'extérieur de la région, dont plusieurs des quatre coins du monde pour prendre part aux épreuves qui se veulent plus compétitives.

La Fin de semaine des courses Tamarack est un événement très couru dans la région, car on estime qu’environ 200 000 spectateurs seront sur les lignes de côté lors des 6 courses organisées samedi et dimanche. Qui plus est, toute cette affluence génère, selon les organisateurs, 14 millions de dollars pour la capitale fédérale.

Le coup d’envoi de la course de 10 kilomètres, la première compétition d’importance de la fin de semaine, aura lieu à 18 h 30. Tout juste avant, un avion à réaction CT-155 Hawk de l’Aviation royale canadienne survolera la promenade Colonel-By, l’hôtel de ville et la colline du Parlement.

Les meilleurs temps

Depuis 2014, personne n’a pu battre la marque établie par l’Éthiopien Yemane Tsegay, qui a franchi le fil d’arrivée en 2:06:54. L’Éthiopie est d’ailleurs dominante lors de l’épreuve reine de la Fin de semaine des courses, alors que des athlètes originaires de cette nation d’Afrique de l’Est ont gagné le marathon chaque année, sauf en 2017 où le Kenyan Eliud Kitanui a remporté la course en 2:10:13.

Chez les hommes, le record du monde appartient au Kenyan Eliud Kipchoge, qui a franchi les 42 kilomètres en 2:01:39. Fait intéressant : 5 coureurs du Kenya et 5 d’Éthiopie se partagent les 10 meilleurs temps jamais enregistrés pour un marathon, selon l’AIFA.

Parmi toutes les coureuses ayant pris part au marathon d’Ottawa, nulle n’a pu faire mieux que l’Éthiopienne Gelete Burka qui a pu terminer l’épreuve en 2:22:16 l’an dernier. Cette marque est cependant bien loin du record de la Britannique Paula Radcliffe qui, en 2003, a couru un marathon en 2:15:25.

Ottawa-Gatineau

Course