•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau sentier pour les cavaliers et leur monture

Des chevaux.
27,5 kilomètres de sentiers sont maintenant accessibles aux cavaliers et à leur monture. Photo: Radio-Canada / Simon Turcotte
Jérôme Lévesque-Boucher

Le club Les Aventuriers Équins s'attelle à la tâche pour promouvoir le tourisme équestre au Bas-Saint-Laurent. Un nouveau sentier balisé à l'intention des amateurs de randonnée à cheval a été inauguré, samedi, à Saint-Gabriel-de-Rimouski.

27,5 kilomètres de sentiers balisés et sécuritaires sont maintenant à la disposition des cavaliers et de leur monture dans les secteurs du Parc du Mont-Comi, du Domaine Valga et de Saint-Gabriel-de-Rimouski. Ces sentiers répondent aux normes de Cheval Québec, un organisme qui encadre les activités équestres dans la province.

Pour la présidente du club Les Aventuriers Équins, Brigitte Ménager, le peu d'offres de tourisme équestre dans la région explique en grande partie l'initiative.

À Saint-Gabriel, il va y avoir un camping équestre dans le futur. Le Mont-Comi, c'est [...] pour la vue exceptionnelle en haut de la montagne. Et le Domaine Valga a une auberge où on a créé une halte de nuit, si les gens veulent rester avec leurs chevaux.

Brigitte Ménager, présidente du club Les Aventuriers Équins

Déjà, l'intérêt pour un sentier du genre se fait sentir selon Micheline Barriault, responsable des communications du club. Juste pour vous donner un exemple, il y a à peu près trois semaines, j'ai eu une demande de la France. 25 personnes étaient intéressées à venir une quinzaine de jours au Québec pour faire de la randonnée équestre, souligne-t-elle.

Des bénévoles de club équestre Les Aventuriers Équins.Une vingtaine de bénévoles ont donné une centaine d'heures de leur temps pour faire naître ce nouveau sentier équestre. Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Le maire de Saint-Gabriel-de-Rimouski, Georges Deschênes, est d'avis qu'il s'agit d'une occasion de développement économique et touristique à ne pas manquer.

Saint-Gabriel, c'est le carrefour dans le haut-pays. On prend notre place. Comme maire, c'est un privilège.

Georges Deschênes, maire de Saint-Gabriel-de-Rimouski

Une chose est certaine : le club Les Aventuriers Équins n'a pas l'intention d'en rester là. D'autres projets de sentiers sont prévus. Ah, certainement, dit Mme Ménager. On veut descendre à la mer! Ça là...entre terre et mer, dans les autres régions, ils ne l'ont pas. Nous, on l'a. C'est sûr que ça va demander beaucoup de travail mais oui, on va réussir. C'est certain, certain, tranche-t-elle.

Une vingtaine de bénévoles ont donné environ 100 heures de leur temps pour faire naître ce nouveau sentier équestre. Dix propriétaires terriens ont octroyé des droits de passage.

Les investissements totaux pour le sentier sont estimés à 15 000 $.

Bas-Saint-Laurent

Tourisme