•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le conservateur Bernard Généreux sollicite un nouveau mandat

Bernard Généreux.
Le député conservateur de Montmagny—L'Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup, Bernard Généreux. Photo: Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher
Radio-Canada

Le député conservateur de Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, sera à nouveau candidat pour le Parti conservateur aux élections fédérales d'octobre.

Il a lancé sa campagne vendredi soir, à La Pocatière, en présence du député de Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell.

Élu pour la première fois lors d'une élection partielle en 2009, Bernard Généreux avait perdu par seulement neuf voix aux élections fédérales de 2011, avant d'être élu à nouveau en 2015.

Il considère que les politiques fédérales en matière d'immigration doivent être revues afin d'avoir un système fonctionnel et cohérent pour améliorer les compétences des nouveaux arrivants.

Les délais sont rendus à 6-8-12 mois, dans certains cas. Ça n'a aucun sens. Ce que ça fait, c'est que l'entrée de ces gens-là a augmenté le travail au niveau de l'immigration.

Bernard Généreux, député PCC, Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup
Le député conservateur Gérard DeltellLe député conservateur de Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell, a accompagné Bernard Généreux lors du lancement de sa campagne électorale. (Archives) Photo : Radio-Canada

M. Généreux ajoute qu'Ottawa a dû engager et former des gens pour traiter les demandes des immigrants qui arrivent avec un permis de travail.

Je pense que là-dessus, monsieur Trudeau a une très mauvaise note, affirme-t-il.

S'il est réélu, Bernard Généreux entend favoriser les projets d'infrastructures, qui manquent de financement, selon lui, malgré les engagements du gouvernement libéral.

Bas-Saint-Laurent

Élections fédérales