•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Journée internationale des enfants disparus : 475 disparitions répertoriées au N.-B. en 2018

Collage de 4 vieilles photos de jeunes disparus
58 % des cas de disparitions d'enfants répertoriés en 2018 étaient des jeunes filles. Photo: Radio-Canada
Marielle Guimond

Le 25 mai marque la journée internationale des enfants disparus. La journée célèbre le retour d'enfants disparus, mais avant tout, permet de se remémorer les enfants qui manquent toujours à l'appel. En 2018, au Nouveau-Brunswick, 475 enfants ont été portés disparus ou ont fugué.

En 2018, au Canada, environ 42 233 disparitions d’enfants ont été répertoriées par le Centre d’information de la police canadienne (CIPC).

Le CIPC recense le nombre d’enfants disparus, le nombre de fugues et tout autre incident semblable.

Moins de disparitions dans les Maritimes

Les provinces des Maritimes font partie des provinces où le nombre de disparitions d’enfants était le moins élevé au Canada, selon le dernier rapport du CIPC.

Disparitions d’enfants répertoriées en 2018 :

  • Nouveau-Brunswick : 475
  • Île-du-Prince-Édouard : 15
  • Terre-Neuve-et-Labrador : 188
  • Nouvelle-Écosse : 480

Si ces chiffres peuvent en inquiéter certains, le portrait dans les provinces des Maritimes est moins sombre qu’on pourrait le croire.

En Colombie-Britannique, on en a dénombré 6920 et au Québec, 5927.

C’est en Ontario que le nombre était le plus élevé au pays avec 10 189 enfants disparus ou en fugue.

La faible population des provinces comparativement aux régions plus à l’ouest du pays expliquerait notamment cette réalité.

Selon les données recueillies, 57 % des disparitions au Canada concernent des enfants.

Les disparitions marquantes au N.-B.

Michelle Lise Wedge

L’une des disparitions d’enfants qui ont le plus marqué l’imaginaire des Néo-Brunswickois est celle de la petite Michelle Lise Wedge en 1975 en plein coeur de la ville de Moncton.

Photo d'une enfant de 7 ans en noir et blancMichelle Lise Wedge est disparue à Moncton en 1975. Photo : Radio-Canada

La petite de 7 ans était partie faire une balade à vélo vers 20 h 30 un soir de juillet. Mais seul son vélo a été retrouvé à l’intersection des rues John et Dominion plus tard cette soirée.

La petite a disparu alors que le soleil se couchait sur Moncton et n’a jamais été retrouvée.

Vélo pour enfant rouillé des années 1970.Le vélo de la petite Wedge a été retrouvé sur le trottoir à l'intersection des rues Dominion et John à Moncton. Photo : Radio-Canada

Marcia LeBlanc

Il y a 26 ans, la jeune Marcia LeBlanc, alors âgée de 14 ans, disparaissait à Notre-Dame, au Nouveau-Brunswick. Son copain, Marcel Cormier, 17 ans, a été assassiné le long d'une route de campagne près de Saint-Antoine.

Vieille photo d'une adolescente sur un terrain de baseballMarcia LeBlanc est disparue à Notre-Dame en 1993. Photo : Radio-Canada

L'année suivant sa disparition, en 1994, des ossements ont été découverts. La GRC disait alors qu’il s'agissait de ceux de l'adolescente, mais, selon ses parents, rien ne prouvait qu'ils étaient ceux de leur fille.

Kimberly Ann Amero

Une autre disparition non élucidée est celle de Kimberly Ann Amero, alors âgée de 15 ans. Elle a été vue pour la dernière fois chez elle à Saint-Jean le 3 septembre 1985.

Depuis, elle n’a jamais été revue par sa famille ni ses proches. Le dossier d’enquête est toujours ouvert.

photo d'école d'une jeune adolescente durant les années 1980Kimberly Ann Amero est disparue à Saint-Jean en 1985. Photo : Radio-Canada

André Ernest Gauthier

En 1984, une année plus tôt, non loin de là, à Simms Corner, une histoire semblable avait lieu. Le jeune André Ernest Gauthier était aperçu pour la dernière fois tard en soirée.

Depuis, aucun signe de vie.

photo en noir et blanc d'un adolescentAndré Ernest Gauthier est disparu à Saint-Jean en 1984. Photo : Radio-Canada

Selon le CIPC, 58 % des enfants disparus sont des filles.

Nouveau-Brunswick

Disparition